GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Faut-il avoir peur de Huawei, le géant chinois des télécoms?

    Logo de l'entreprise Huawei à Pékin en décembre 2018. © REUTERS/Thomas Peter/File Photo

    Aux Etats-Unis, le géant des Telecoms, Huawei semble incarner le danger chinois. Accusé d'espionnage pour le compte de Pékin, de vols de technologies, de viols de sanctions, sa numéro deux, arrêté au Canada, pourrait être extradé aux Etats-Unis, où la justice veut l'entendre. Le tout sur fond de reprise des négociations entre Washington et Pékin, qui se mènent une guerre commerciale depuis des mois. Mais faut-il vraiment se méfier de cette entreprise chinoise, présente sur toute la planète grâce à ses équipements industriels et individuels ?
    Sachant que des pays, dans le sillage des Etats-Unis, ont pris des mesures pour s'en défendre.

    Avec :
    -
    Gilles Babinet, vice-président du Conseil national du numérique
    - Pierre Manière, journaliste au service technologie à La Tribune.


    Sur le même sujet

    • Canada

      Canada: les accusations se précisent contre la numéro deux de Huawei

      En savoir plus

    • Chine/Etats-Unis

      Affaire Huawei: la Chine dénonce «les manipulations politiques» des Etats-Unis

      En savoir plus

    • Etats-Unis

      Les Etats-Unis poursuivent en justice Huawei et deux de ses filiales

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.