GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 15 Mai
Jeudi 16 Mai
Vendredi 17 Mai
Samedi 18 Mai
Aujourd'hui
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Agenda culture Afrique du 3 au 9 février 2019

    Lors de l'édition 2018 du Sauti za Busara, à Zanzibar. Sauti za Busara/Peter Bennett

    Où sortir cette semaine ? C'est l'agenda culturel avec Anne Bocandé d'Africulture. Le célèbre groupe marocain Hoba Hoba Spirit est en concert au festival Sauti za Busara.

    C’est l’un des rendez-vous de référence en Afrique de l’Est dans le décor des festivals de musique. Sauti za Busara prend ses quartiers à Stone Town à Zanzibar pour quatre jours à partir de jeudi prochain. Le festival organise une programmation d’artistes de tout le continent africain, du Maroc, d’Algérie, du Cameroun et bien sûr de toute la partie est et sud du continent.

    Les Ougandais d’Afrigo Band que nous évoquions la semaine dernière seront présents, le Comorien M’toro Chamou, le Réunionais DagoRoots, les Zimbabwéens du groupe Mokoomba, et bien sûr des artistes de l’archipel de Zanzibar et de Tanzanie avec le groupe Tausi Women’s Taarab, groupe de musiques traditionnelles, ou encore le rappeur FID Q, sont également de la partie… L’Afrique du Sud y est aussi présente avec le groupe Bantu Continua Uhuru Consciousness.

    La Voisine de Yewande Omotoso dans les librairies

    Le nouveau roman de Yewande Omotoso, intitulé La Voisine sort en ce début février. Récit intimiste d'une relation de haine et de rivalité entre deux vieilles dames, Hortensia et Marion, seules et tourmentées par leur passé, dans une banlieue chic du Cap, en Afrique du Sud.

    L’une a récemment emménagé. Designer autrefois célèbre, elle est, dans ce quartier, la seule propriétaire noire. L'autre, Marion, était architecte avant de devoir lâcher ses ambitions professionnelles pour élever ses enfants, qui la détestent aujourd'hui. Acariâtre, raciste, elle préside le Comité de quartier. Hortensia et Marion ont pourtant la solitude en partage, qui bon gré mal gré, les rapproche, provoque le dialogue de deux destins façonnés intimement par l'apartheid en Afrique du Sud et dont les traces retentissent aujourd’hui.

    A plus de 80 ans, elles questionnent leurs choix de femmes, interrogent leurs mariages, leurs histoires familiales, le chemin parcouru et aussi leur place dans la société en tant que femme noire, en tant que femme blanche. Un récit drôle, au ton caustique et à la plume incisive, où l'intimité et la complexité des questionnements abordés font profondément réfléchir. A noter de magnifiques pages de réflexion crue sur le mariage, l'amour à l'épreuve du quotidien.

    Au Cameroun, le cinéma brésilien est à l’honneur

    A Yaoundé, le public est attendu pour une séance de cinéma en extérieur. Co-organisé par le Cinéma numérique ambulant, cette association des plus actives dans la démocratisation du 7e art, cette semaine du cinéma organisée, qui existe depuis quatre ans, programme cette année des films brésiliens et aussi des courts métrages camerounais en plein air et en milieu scolaire. Une manière de faire dialoguer à travers l’art les deux pays.

    Musique : nouvel album Blick Bassy à paraître en avril prochain.

    Extrait de son 4e album, à sortir fin avril prochain, Ngwa est un titre hommage à une figure indépendantiste camerounaise : Ruben Um Nyobè, assassiné par l’Etat colonial français en 1958.

    1958 est justement le titre de cet album. Une manière pour l’artiste, dont on aura aussi apprécié le premier roman Le Moaby Cinema sorti en 2016, de s’inscrire dans l’héritage de ce combattant pour la liberté, de s’en inspirer pour construire l’avenir. Et c’est alors aussi à toutes les connaissances de la nature, des savoirs traditionnels, que rend hommage Blick Bassy à travers la figure d’Um Nyobè.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.