GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Droits humains sous pression dans le Golfe

    Des manifestants tenant le portrait du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, devant le consultat d'Istanbul, le 25 octobre 2018. © REUTERS/Osman Orsal

    L’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi a mis en lumière les violations des droits de l’homme en Arabie saoudite et dans d’autres pays du Golfe. Cela touche aussi bien la liberté d’expression que les libertés de réunion ou d’association. En Arabie saoudite, deux populations sont particulièrement visées : les femmes et la minorité chiite.

    Aux Emirats Arabes Unis et à Bahreïn, les tribunaux se sont montrés très sévères récemment avec deux personnalités des droits de l’homme : l’Emirien Ahmed Mansour et le Bahreïnien Nabil Rajab. Ce dernier avait simplement critiqué la participation de son pays à la campagne militaire saoudienne au Yémen. Le dernier journal d’opposition à Bahreïn a été fermé en 2018.


    Sur le même sujet

    • Etats-Unis / Arabie saoudite

      Pompeo à Riyad: l’affaire Khashoggi et le Yémen au cœur des discussions

      En savoir plus

    • Mort de Jamal Khashoggi: cinq peines de mort requises à l'ouverture du procès

      En savoir plus

    • Bahreïn

      Bahreïn: les proches de l’opposant Nabil Rajab dénoncent son maintien en prison

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Le bilan géostratégique 2019 de la revue Moyen-Orient

    Le bilan géostratégique 2019 de la revue Moyen-Orient
    La fin de Daech est-elle le principal enseignement du bilan stratégique que dresse notre partenaire, la revue Moyen-Orient, dans son dernier numéro ? Rien n’est moins sûr puisque cette phrase, « la fin de Daech », est suivie d’un point d’interrogation. (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.