GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    «Nous souhaitons que les autorités iraniennes se montrent transparentes dans ce dossier et agissent sans délai pour mettre fin à cette situation inacceptable», a déclaré Agnès Von Der Mühll, porte-parole du Quai d'Orsay, lors d'un point de presse électronique ce mercredi après la révélation dans la presse de cette arrestation, survenue en juin dernier. Roland Marchal, chercheur à l'Institut d'études politiques, est un collègue de Fariba Adelkhah, une Franco-Iranienne directrice de recherche au centre de recherches internationales de Sciences Po à Paris. Tous deux devaient se retrouver en Iran et ont été arrêtés au printemps par les Gardiens de la révolution islamique, lesquels évoquent des soupçons d'espionnage.

    Jonathan Mboyo Esole - Dr Patrick Mwamba Tshinsuya - Matahi

    Denise Epoté. © RFI/Pierre René-Worms

    Les têtes d'Affiches de Denise Epoté comme chaque dimanche avec Assane Diop, en ligne avec nous ce dimanche matin. Et votre première tête d'affiche est un brillant mathématicien de 41 ans ans natif de la RDC. Jonathan Mboyo Esole formé aux Etats-Unis et au Royaume-Uni est présenté comme l'un des chercheurs les plus brillants de sa génération. Ses travaux sur la physique théorique lui ont valu une consécration internationale.

    Dernier prix en date et pas des moindres est le Next Einstein Fellow qui lui a été décerné à Kigali l’année dernière. Devant un parterre de scientifiques africains Jonathan Mboyo Esole a présenté ses travaux sur la théorie des cordes et la géométrie algébrique, dont il dit qu’elle est élégante mais difficile à cerner.

    Professeur à Boston, Jonathan Mboyo Esole précise non sans fierté qu’il a obtenu son titre de résident permanent en raison de ses capacités exceptionnelles. Une belle revanche sur la vie pour celui qui enfant était la risée de ses camarades car il a failli perdre l’usage de la parole et de ses mains. Tenant à garder le contact avec le continent Jonathan Mboyo Esole organise à Kinshasa une université d’été en sciences mathématiques et programmation informatique. Le but étant de faire venir des talents internationaux pour former et encadrer les jeunes congolais.

    Convaincu que les sciences sont une des clefs fondamentales pour le développement de l’Afrique. Jonathan Mboyo Esole mise aussi sur les technologies de l’information et les réseaux sociaux pour permettre aux jeunes de trouver des solutions africaines aux problèmes que connaissent la majorité des pays. Face à nos difficultés, Jonathan Mboyo Esole déplore que nous ayons souvent recours à des solutions qui ne sont pas adaptées à nos réalités.

    Patrick Mwamba Tshinsuya précurseur de la chirurgie capillaire pour noirs

    On reste en RDC, pour le numéro 2 de votre palmarès cette semaine. Le chirurgien Patrick Mwamba Tshinsuya, l'unique spécialiste de la chirurgie capillaire pour noirs.

    La réputation du Dr Patrick Mwamba Tshinsuya a franchi les frontières de la Belgique et des Etats-Unis où il a été formé. Si ce chirurgien est aujourd’hui mondialement reconnu pour la technique d’implants capillaires sans cicatrice destinés aux cheveux crépus qu’il a mise au point. C’est qu’elle se distingue des autres techniques appelées dans le jargon de la chirurgie capillaire : FUE.

    Pour démarquer sa technique des autres, Patrick Mwamba Tshinsuya l’a baptisée FIT. Une démarche particulière car les follicules pileux des cheveux crépus sont recourbés à l’intérieur de la peau. Pour cet enfant de Kolwesi ville située à l’ouest de la RDC, la recherche sur les greffes capillaires ne s’arrête pas là. Patrick Mwamba Tshinsuya est également le numéro un en Europe de la transplantation à partir des poils du corps.

    Parmi ses clients installés aux quatre coins du monde, des patients qui n’assument pas toujours leur calvitie ! A ce jour, Patrick Mwamba Tshinsuya est le seul chirurgien africain à avoir obtenu le statut de diplomate du ABHRS. Distinction accordée à une poignée de médecins spécialistes de la greffe capillaire.

    Matahi, une entreprise pour promouvoir du jus de Baobab

    Pour refermer votre podium, le fondateur de Matahi. Cette start-up éco responsable de production de jus de baobab basée à Montpellier en France a été créée par un ingénieur agronome. Raphaël Girardin qui a choisi de travailler avec une coopérative de femmes au Bénin

    Au Sénégal et à Madagascar, pays dans lesquels on trouve les plus belles forêts de baobabs. Le jus extrait des fruits aux formes bizarres est connu pour ses nombreuses propriétés. Il est riche en calcium, c’est un antioxydant pour le corps mais également un anti diarrhéique.

    À Montpellier, décider de produire du jus de baobab était un pari osé. Matahi la start-up éco responsable de Gérard Girardin s’est fixée comme objectif de faire la promotion de nouveaux produits tout en préservant les ressources de la planète. La coopérative béninoise qui fourni la matière première emploie uniquement des femmes et fait vivre 400 familles. Autre revenu tiré du baobab par la coopérative béninoise. La production d’huile cosmétique vendue localement. On prête à l’huile de baobab de nombreuses vertus. Nourrissante et apaisante, elle préviendrait également l’apparition des rides.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.