GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Février
Lundi 18 Février
Mardi 19 Février
Mercredi 20 Février
Aujourd'hui
Vendredi 22 Février
Samedi 23 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Venezuela: Juan Guaido part à la frontière colombienne pour faire entrer l'aide humanitaire
    • L'Equateur annonce avoir obtenu des crédits de 10,2 milliards de dollars du FMI et de la Banque mondiale
    • Bangladesh: un incendie fait 41 morts dans la capitale (officiel)
    • Foot: Manchester City s'impose sur la pelouse de Schalke 04 (2-3) en match aller des huitièmes de finale de la Ligue des champions
    • Foot: l'Atlético de Madrid domine la Juventus (2-0) en match aller des huitièmes de finale de la Ligue des champions
    • France: Macron demande la dissolution de trois associations d'extrême droite, dont Bastion Social

    Prise en charge de la drépanocytose en Haïti

    Hôpital pédiatrique Saint-Damien à Port-au-Prince, principal hôpital de prise en charge des enfants drépanocytaires en Haïti. © RFI / Victor UHL

    Emission enregistrée à Port-au-Prince en Haïti

    Liée à une anomalie de l’hémoglobine, la drépanocytose est la maladie génétique la plus répandue dans le monde. Chaque année, 300 000 bébés naissent atteints de drépanocytose. La moitié de ces enfants n’atteint pas l’âge de 5 ans. En Haïti, aucune étude fiable n’a été menée sur cette maladie. Cependant, on recense des cohortes d’enfants drépanocytaires dans la plupart des hôpitaux. Ainsi, l’hôpital Saint-Damien traite à lui seul 1 500 enfants atteints par la maladie, plus connue sous le nom d’anémie falciforme, dans le pays.

    Comment cette maladie est-elle prise en charge en Haïti ? Comment se passe le dépistage néonatal ?

    • Dr Jacqueline Gautier, directrice nationale de Santé de l’Hôpital Saint Damien, Nos Petits Frères et Sœurs dans la commune de Tabarre en Haïti
    • Dr Nora Saint Victor Dély, coordonnatrice du projet de dépistage néonatal de l’anémie Falciforme à l’Hôpital Saint Damien
    • Véronique Teyssié, responsable des programmes de la Fondation Pierre Fabre
    • Rachelle, jeune patiente atteinte de drépanocytose.

    Une émission réalisée en partenariat avec la Fondation Pierre Fabre.

     

    Pour aller plus loin :

    Association d'Anémie Falciforme d'Haïti

     


    Sur le même sujet

    • Le Conseil Santé

      Comment se manifeste la drépanocytose ?

      En savoir plus

    • Priorité santé

      Journée mondiale de la drépanocytose

      En savoir plus

    • Le Conseil Santé

      Qu'est-ce que la drépanocytose ?

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Parasites corporels

    Parasites corporels
    Parasites indésirables les plus connus, les poux et les morpions se transmettent par contact direct : literie, vêtements, école, transports en commun... Il est impératif de se débarrasser de ces insectes qui se nichent (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.