GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 19 Mars
Mercredi 20 Mars
Jeudi 21 Mars
Vendredi 22 Mars
Aujourd'hui
Dimanche 24 Mars
Lundi 25 Mars
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    La Berlinale 2019 et une rencontre avec Alassane Diago

    Affiche «Rencontrer mon père», d'Alassane Diago. © Film Rencontrer mon père/Allociné

    La Berlinale est l’un des festivals les plus prestigieux au monde, avec notamment Cannes et Venise. A quelques heures du palmarès, décerné par un jury international présidé par l’actrice française Juliette Binoche, nous évoquons la dimension féministe de ce festival qui parvient presque, cette année, à la parité parfaite dans la compétition : 7 des 16 films en lice pour l’Ours d’or sont réalisés par des femmes.

    Nous avons rencontré le directeur Dieter Kosslick qui tire sa révérence, cette année, après 18 ans passés à la tête de la Berlinale.

    Nous nous partageons avec vous nos coups de cœurs de cette 69ème édition :

    • Dieu existe, elle s’appelle Petrunya, de la Macédonienne Teona Strugar Misevstka. Une trentenaire, diplômée d’Histoire et sans emploi, crée le scandale dans sa petite ville quand elle ravit, à la barbe de jeunes hommes, une croix jetée par un Pope dans l’eau froide d’une rivière, une tradition folklorico-religieuse au moment de l’Epiphanie.
       
    • Répertoire des villes disparues, du Québécois Denis Coté. Un petit village périphérique, qui perd ses habitants, perturbé par le suicide d’un jeune et qui voit les morts revenir hanter les habitants.
       
    • Talking about trees, du Soudanais Souhaib Gasmelbari. Un documentaire projeté dans la section Panorama, qui suit quatre vieux cinéastes soudanais qui tentent de ranimer la flamme du 7ème art dans leur pays.
       
    • Système K, de Renaud Barret, un documentaire sur la scène artistique vivace et contestaraire dans la capitale congolaise.

    « Système K » de Renaud Barret, présenté à la 69e Berlinale. © Azgard Wenga Itambo

    A l’affiche de notre cinéma, également cette semaine, une rencontre avec Alassane Diago, documentariste, parti à la recherche de son père. Rencontrer mon père montre leurs retrouvailles, alors que l’aîné a quitté le Sénégal, plus de vingt ans auparavant, à la recherche d’une vie meilleure au Gabon.

    Pause musicale : Radiate, de Jeanne Added.


    Sur le même sujet

    • Cinéma / Allemagne

      Cinéma: une 69e Berlinale très féminine

      En savoir plus

    • Berlinale / Cinéma / Musique

      Berlinale: «Système K» ou «avoir mal au Congo»

      En savoir plus

    • Berlinale / Cinéma / Afrique du Sud

      Berlinale: «Flatland», un western sud-africain et féministe

      En savoir plus

    • Berlinale / Cinéma / Allemagne /Ukraine / Staline

      Berlinale: «Mr Jones» ou qui connaît l’Holodomor?

      En savoir plus

    • Cinéma / Allemagne

      La Berlinale ouvre avec «The Kindness of Strangers»

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.