GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Août
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Aujourd'hui
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    A la Une de la presse à Kinshasa: Tshisekedi attendu au tournant

    Félix Tshisekedi au Sommet de l'UA le 10 février 2019. SIMON MAINA / AFP

    Que faut-il attendre de l’avènement de Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo à la tête de la RDC ? Les journaux de Kinshasa tentent, cette semaine encore, d’ausculter les chances pour le nouveau pouvoir de sortir le pays de la situation d’incertitude.

    « Le Congo n’est pas à vendre ! », martèle Le Phare, journal qui propose aux lecteurs sa compréhension de « l’autre face du message du (nouveau) chef de l’Etat, le dimanche 10 février, du haut de la tribune de l’Union africaine à Addis-Abeba ». Pour ce quotidien, « Les propos du chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi [...] en marge du 22e sommet de cette organisation continentale, continuent de résonner avec une tonalité particulière dans les oreilles de millions de Congolaises et de Congolais ». Et d’expliquer « L’avertissement sans frais qu’il a lancé à tous ceux qui rêvent de perpétuer le régime du pillage des ressources naturelles du Grand Congo et d’instrumentaliser des groupes armés internes et externes dans le but inavoué d’obtenir sa balkanisation, a fait grand bruit au pays ainsi que dans les chancelleries étrangères. D’aucuns, poursuit Le Phare, ont relevé dans le discours du nouveau président de la RDC, des accents nationalistes qui rappellent la vision des pères de l’indépendance, il y a presque 60 ans… »

    De son côté, Le Potentiel, lui, parle d’une « Belle moisson » récoltée à Addis-Abeba. « Pour un coup d’essai, c’est un coup de maître », s’enthousiasme l’éditorialiste de cet autre quotidien. Le confrère évoque « le climat de froid qui a suivi son élection à la tête de la nation », avant d’ajouter que « Félix Tshisekedi a réussi à se faire une santé politique auprès de ses pairs africains ». Et l’éditorialiste de constater : « Curieusement, ce sont les mêmes qui avaient émis des doutes sur son élection   jusqu’à décliner l’invitation à la cérémonie de prestation de serment   qui lui ont déroulé le tapis dans la capitale éthiopienne [...] faisant du fils du vieil opposant la vedette de ce sommet… Quoi qu’il en soit, poursuit le journal, pour Félix Tshisekedi, c’est un coup diplomatique réussi ».

    De son côté, Forum des As s’est appesanti sur le sort de Martin Fayulu. Ce journal propose « au porte-étendard de Lamuka de faire le deuil de la présidentielle et de rentabiliser son énorme capital électoral » en jouant « L’ultime carte de chef de file de l’opposition ».

    L’autre titre dans les journaux de Kinshasa : « Manifs pour faire pression à Lusambo », rapporte Le Maximum. Le journal commente « la guéguerre des leaders du FCC (qui) a fait une victime dans la province du Sankuru ». En cause, la candidature de Mende Omalanga Lambert qui est contestée par une frange de la population. Et le journal de s’interroger : « Mende, candidature interdite ? »  

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.