GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 17 Mai
Samedi 18 Mai
Dimanche 19 Mai
Lundi 20 Mai
Aujourd'hui
Mercredi 22 Mai
Jeudi 23 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Présidentielle aux Comores: «Une nécessité de renouvellement de la classe politique»

    Une vue de Moroni, la capitale de l'archipel des Comores. AFP

    Treize candidats participeront à l’élection présidentielle anticipée du 24 mars aux Comores, c’est ce qu’a annoncé la Cour suprême, qui a rejeté les candidatures des principaux opposants au chef de l’Etat sortant Azali Assoumani, autorisé à se représenter. Parmi les candidatures invalidées, les poids lourds de l’opposition comme celles de Mohamed Ali Soilihi, chef de l’Union de l’opposition, qui regroupe une dizaine de partis, et de Ibrahim Mohamed Soulé, candidat du parti Juwa. Mais aussi celle de Soilih Mohamed Soilih, ambassadeur des Comores auprès des Nations unies, une candidature indépendante « gênante » pour Azali Assoumani. Soilih Mohamed Soilih, qui se place au-dessus des partis, répond aux questions de Jean Jacques Louarn.


    Sur le même sujet

    • Comores

      Comores: une marche pacifique pour la liberté d’expression empêchée

      En savoir plus

    • Invité Afrique

      Azali Assoumani (Comores): gagner dès le 1er tour pour montrer la «confiance»

      En savoir plus

    • Comores

      Présidentielle aux Comores: la Cour suprême annonce la liste des candidats

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.