GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 19 Mai
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Aujourd'hui
Vendredi 24 Mai
Samedi 25 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Le Brexit, un défi pour les marchés financiers de matières premières

    Des drapeaux et des épinglettes pris en photo lors de la démonstration pro-Brexit devant Downing Street, Londres, Angleterre, le 14 février 2019 (image d'illustration). REUTERS/Simon Dawson

    Que vont devenir les bourses de matières premières londoniennes après le 29 mars, date de sortie prévue du Royaume-Uni de l'Union européenne ? Ce ne sera pas un saut dans le vide pour au moins trois chambres de compensation. Elles ont obtenu ce lundi un délai d'un an de la part de l'Autorité européenne des marchés financiers, le temps de renégocier de nouvelles règles.

    La continuité est assurée pour un an. Même en cas de Brexit sans accord, les trois plus grandes chambres de compensation londoniennes, qui servent de garant aux opérateurs sur les marchés à terme de matières premières ou de devises, pourront continuer leurs activités sans changement. LCH est la plus importante, elle appartient au London Stock Exchange, LME Clear dépend du marché à terme londonien des métaux (LME), ICE Clear est détenue par la bourse américaine ICE Nyse, qui à Londres orchestre le plus grand marché à terme du pétrole, mais aussi le marché européen du cacao, du sucre blanc et du café robusta.

    Reconnaissance temporaire ou nulle

    Tous ces marchés londoniens vont bénéficier d'une reconnaissance temporaire d'un an par l'Union européenne. Ce qui n'est pas le cas des marchés non régulés, les marchés de gré à gré, très importants notamment dans le gaz et l'électricité. Dès le 29 mars, les intermédiaires installés à Londres ne seront plus couverts par la réglementation européenne. Ce qui imposera à leur partenaire financier d'immobiliser plus de capital, explique Olivier Raevel, directeur Europe de la société Griffin. Ce courtier a créé en urgence une antenne en France pour conserver sa clientèle.

    Garder la main sur l'euro

    Ce qui importe le plus à l'Autorité européenne des marchés, c'est de garder la main sur la monnaie européenne. Même si les transactions de produits dérivés de matières premières se font principalement en dollar voir en livre sterling pour le cacao, l'euro est toujours présent dans les échanges, les swaps, de devises. La Banque centrale européenne a gardé un souvenir cuisant de 2008, elle avait dû prêter d'énormes sommes à la banque d'Angleterre, elle-même confrontée à la faillite de Lehman et de sa chambre de compensation à Londres.

    Retour du sucre à  ?

    De là à ce que les marchés à terme quittent la City après l'année de transition, peut-être pas. Tout dépendra des conditions réglementaires et fiscales de part et d'autre du Channel. Les marchés à terme du sucre, du cacao et du café ont bien siégé à la bourse de commerce de Paris dans le passé ! L'Américain ICE pourrait enfin, s'il s'estime perdant, rapatrier quelques-uns de ses contrats aux Etats-Unis. En attendant, il a racheté une chambre de compensation et une bourse... aux Pays-Bas.


    Sur le même sujet

    • Reportage International

      Brexit: le grand stress des Européens

      En savoir plus

    • Royaume-Uni / Brexit

      Brexit: hausse des ventes de drapeaux britanniques

      En savoir plus

    • Européen de la semaine

      Sabine Weyand, figure pragmatique de Bruxelles sur les négociation du Brexit

      En savoir plus

    • Royaume-Uni / Brexit

      Brexit: des rations de survie pour faire face aux pénuries

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.