GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 22 Mai
Jeudi 23 Mai
Vendredi 24 Mai
Samedi 25 Mai
Aujourd'hui
Lundi 27 Mai
Mardi 28 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Kenya: le gouvernement réclame la fermeture du camp de réfugiés de Dadaab

    Camp de réfugiés de Dadaab, au Kenya. © REUTERS/Thomas Mukoya

    Le camp de Dadaab dans l'est du Kenya. Il a détenu, un temps, un triste record, celui du plus grand réfugié du monde. Jusqu'à 600 000 en 2011. Aujourd'hui, il abrite encore plus de 200 000 personnes, que les autorités kényanes souhaiteraient voir quitter les lieux. Dans une lettre que RFI a pu consulter, le gouvernement kényan demande officiellement au Haut commissriat aux réfugiés des Nations-unies de fermer le site. Invoquant des raisons de sécurité. Pourquoi une telle requête ? Quelles conséquences pour les occupants du camp, parfois nés sur place ?

    Avec :
    - Sébastien Nemeth, journaliste correspondant permanent de RFI à Nairobi
    - Sarah Blin, chef de délégation de l’ONG Terre des hommes au Kenya.


    Sur le même sujet

    • Kenya

      Kenya: annonce de la fermeture du camp de réfugiés de Dadaab

      En savoir plus

    • Kenya

      Kenya: dans le camp de Dadaab, une sécurité qui pose question

      En savoir plus

    • Somalie / Kenya

      Kenya: autour du camp de Dadaab, les chrétiens sont la cible des shebabs

      En savoir plus

    • Kenya

      [Reportage] Les routes de la région de Dadaab sous la menace des shebabs

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.