GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Fraude fiscale: le «système» d’UBS

    «UBS est le numéro 1 de la banque privée, ce qui implique des devoirs», a estimé un des représentants du ministère public français au procès. © REUTERS/Arnd Wiegmann

    Une amende à 10 chiffres : 3,7 milliards d'euros. Jamais la justice n'avait prononcé une telle peine dans une affaire d'évasion fiscale. Cela s'est passé hier (20 février 2019) devant le Tribunal correctionnel de Paris. La Banque suisse UBS, la 1ère banque privée du monde, était condamnée pour démarchage bancaire illégal et blanchiment aggravé de fraude fiscale. En 2004 et 2012, des milliers de contribuables français ont ainsi pu échapper au fisc. Mais, comment la banque a-t-elle pu agir si longtemps sans être inquiétée ? Une telle condamnation pourra-t-elle faire bouger les lignes, quand rien qu'en France, la fraude fiscale représente près de 100 milliards d'euros de pertes sèches chaque année ?

    Avec :
    - Valerie De Senneville, journaliste à Les Echos
    - Eric Vernier, chercheur associé à l’IRIS, directeur de la chaire Commerce échange et risques internationaux à l’ISCID-CO, auteur de « Fraude fiscale et paradis fiscaux, quand l’exception devient la règle », éditions Dunod.


    Sur le même sujet

    • France / Suisse

      Jugement UBS: la banque suisse lourdement condamnée mais pas coulée

      En savoir plus

    • France / Suisse

      Fraude fiscale: le procès de la banque UBS s'est ouvert à Paris

      En savoir plus

    • France

      France: ce que prévoit le projet de loi contre la fraude fiscale

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Un robot risque-t-il de vous remplacer au travail?

    Un robot risque-t-il de vous remplacer au travail?
    Et si demain, c'est un robot qui travaillait à votre place ? Selon une étude du Cabinet de conseil britannique, Oxford Economics, c'est ce qui arrivera à 20 millions de personnes, dans le secteur industriel d'ici 2030. Des robots plus efficaces que des (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.