GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 19 Mars
Mercredi 20 Mars
Jeudi 21 Mars
Vendredi 22 Mars
Aujourd'hui
Dimanche 24 Mars
Lundi 25 Mars
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • CAN 2019: La Guinée-Bissau et la Namibie qualifiées pour la phase finale en Egypte

    L'écrivain français Antoine Volodine, le pouvoir de la voix

    L'écrivain français Antoine Volodine en studio à RFI (février 2019). © RFI/Fanny Renard

    Antoine Volodine est le pseudonyme d'un écrivain qui publie aussi sous trois autres alias. Né en 1949, il est l'auteur d'une oeuvre composée de nombreux livres qui fondent le « post-exotisme », univers littéraire parallèle où onirisme, politique et humour du désastre sont le moteur de toute fiction. Lauréat de plusieurs récompenses importantes : Prix Wepler et Prix du Livre inter pour «Des anges mineurs» (1999), Prix Médicis pour «Terminus radieux» (2014), il a également enseigné la littérature russe, qu’il traduit aussi.

    Le 43ème volume de cette entreprise littéraire inédite vient de paraître sous le titre «Frères sorcières» aux éditions du Seuil.

    Couverture du nouveau livre d'Antoine Volodine © Seuil

    "Trois voix puissantes, toutes liées au théâtre, à la féminité, au chamanisme et à la mort.

    Dans un pays de montagnes et de désert, une petite troupe itinérante est attaquée par des bandits. Bien vite, l’unique survivante est entraînée dans la vie criminelle et sauvage de ses ravisseurs. Esclave sexuelle d’un chef, elle reste obsédée par un cantopéra composé de vociférations magiques qui s’adressent à toutes les petites sœurs du malheur et qui les guident vers l’apaisement, vers l’art de mourir ou vers d’autres mondes. La deuxième voix reprend intégralement le texte de la pièce étrange qui habite la comédienne. La troisième voix répond aux deux autres. Elle raconte en une seule longue phrase sorcière le parcours sans fin, de renaissance en renaissance, d’un être sans genre, tantôt masculin, tantôt féminin, qui erre dans l’espace noir.

    Des aventures violentes et démoniaques, marquées par une sexualité délirante mais aussi par la nostalgie de la déclamation, de la parole et du souffle. Et de la survie coûte que coûte." (Présentation de l'éditeur)


    Sur le même sujet

    • Littérature

      Antoine Volodine, un prix Médicis en «Terminus radieux»

      En savoir plus

    • Le Conseil Santé

      Comment prendre soin de sa voix ?

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.