GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Concorde : le « plus bel avion du monde » fait toujours rêver, 50 ans après

    L'avion supersonic franco-britannique, le Concorde, le 5 septembre 1994. spaceaero2/wikimedia.org

    C’est un avion qui ne cesse de faire rêver : le Concorde. Un appareil supersonic qui est entré dans l’histoire en 1969 après des années d’études pour le concevoir. Le Concorde ne vole aujourd’hui plus et aucun avion n’a réussi à l’égaler. Mais, cinquante ans jour pour jour après son premier vol, ses admirateurs sont toujours plus nombreux. Ils entretiennent les souvenirs de cet engin mythique à plus d’un titre.

    Le 2 mars 1969, le Concorde effectuait son premier vol. Cinquante ans plus tard, « le grand oiseau blanc » a cessé de naviguer mais il fait toujours rêver les amoureux des airs. Car Concorde est jusqu’à nos jours une prouesse technologique mythique : un avion supersonic franco-britannique, volant à une altitude comprise entre 16.000 et 18.000 mètres.

    Sa forme unique, ses ailes delta triangulaires, son nez pointu, mais surtout sa vitesse ! Le Concorde volait à la vitesse de la balle d’un fusil à la sortie du canon. Soit environ 2240 km/h. Un bolide qu’évoque avec émotion Marc Filou, chef de cabine principal chez Air France. Il a eu la chance de travailler à bord de celui qu’on surnomme « le plus bel avion du monde ».

    « Je suis fou amoureux de cet avion ». « Il y avait plein de choses qui faisaient que c’était différent. Tout le monde se rendait compte que l’on faisait quelque chose d’un peu exceptionnel, du fait que cet avion allait évidemment très vite. C’était un peu aussi l’avion des stars, des gens en vue. A chaque vol on avait l’impression de faire quelque chose qui sortait de l’ordinaire. »

    Si l’expérience Concorde s’achève en 20003, après l’accident de Gonesse mais surtout pour des raisons économiques, la passion du supersonic perdure. Nul n’a oublié que durant 27 ans, il ne fallait que 3h30 à une centaine de passagers pour gagner New York de Paris, tout cela dans un luxe total. Rappelons qu’un vol Paris-New York, dans les années 1990, coûtait tout de même 4570 euros. Une aventure légendaire aussi parce que nul avion autre que le Concorde jusqu’à présent est parvenu à recommencer ce genre de vols. D’où l’intérêt d’entretenir cette légende, comme l’explique Louis Paulus, président de l’association Cap Avenir Concorde à Toulouse.

    « On présente 160 pièces de l’avion de l’avion Concorde. Parmi les plus spectaculaires c’est la partie basse de la dérive… Nous avons entre autres aussi le train d’atterrissage avant. Maintenant on est presque avec les petits-enfants. Une anecdote : Un jour j’ai demandé à un petit garçon de cinq ans c’est quoi Concorde pour toi ? « C’était un avion qui était pointu à l’avant et qui avait une aiguille au bout ». »

    La légende Concorde est telle que ce 50e anniversaire est célébré un peu partout en France, mais aussi en Angleterre, en Allemagne et même aux Etats-Unis. Le mythe n’est pas forcément venu des gens qui ont pu voyager à bord du supersonic il est venu de tout un peuple qui a rêvé et qui s’est approprié cet avion.


    Sur le même sujet

    • Aéronautique

      Concorde: à 50 ans, le «plus bel avion du monde» fait toujours rêver

      En savoir plus

    • Chronique Transports

      Voilà 40 ans, avait lieu le premier vol commercial du Concorde

      En savoir plus

    • France

      André Turcat, premier pilote du Concorde, est mort à l'âge de 94 ans

      En savoir plus

    • Chronique Aviation

      Aéronautique: le Concorde, cloué au sol, dix ans déjà

      En savoir plus

    • France / Justice

      Crash du Concorde: aucun responsable pénal

      En savoir plus

    • Livraisons par drones

      Livraisons par drones

      C'est une 1e mondiale ! En tout cas dans l'histoire de l'aviation américaine. Le 1er octobre dernier, l'entreprise de transport UPS annonçait son autorisation de faire …

    • Cannes en croisade contre la pollution des navires

      Cannes en croisade contre la pollution des navires

      Bataille après bataille, le maire de Cannes gagne sa guerre contre le mauvais carburant des paquebots croisières. Ces deux dernières années, il a convaincu 13 des plus …

    • Le premier super porte-conteneurs au gaz naturel liquéfié

      Le premier super porte-conteneurs au gaz naturel liquéfié

      Le transport maritime va-t-il enfin passer au vert ? Le secteur est aujourd’hui responsable de 3 % des émissions de C02 dans le monde. Après les croisiéristes, la marine …

    • Le transport français prend des leçons au Japon en vue des JO 2024

      Le transport français prend des leçons au Japon en vue des JO 2024

      Ils sont partis cet été à Tokyo et sont revenus enchantés ! Eux, ce sont les directeurs des métros et des chemins de fer français. Cette délégation est partie au Japon …

    • La Tunisie en pleine vélo-rution

      La Tunisie en pleine vélo-rution

      Pour la deuxième fois de son histoire, la Tunisie s'apprête à élire un président au suffrage universel. Huit ans après le printemps arabe qui avait soulevé les foules …

    • Automobile: le Bhoutan, pays «vert», menacé par les embouteillages

      Automobile: le Bhoutan, pays «vert», menacé par les embouteillages

      C'est une première dans son histoire ! Le Bhoutan, minuscule pays coincé entre l'Inde et le Tibet, souffre d'embouteillages et d'un manque de parkings pour les voitures ! …

    • Chili: le boom des énergies renouvelables

      Chili: le boom des énergies renouvelables

      La part d’énergies renouvelables dans la consommation électrique du Chili est passée de 7 à 20% en l’espace de cinq ans à peine. Et le métro de Santiago fait encore mieux, …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.