GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Mars
Vendredi 15 Mars
Samedi 16 Mars
Dimanche 17 Mars
Aujourd'hui
Mardi 19 Mars
Mercredi 20 Mars
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Tunisie: le beau-frère de Ben Ali en détention à Marseille (source judiciaire)
    • Tunisie: le beau-frère de Ben Ali inculpé en France pour faux et blanchiment (source judiciaire)
    • «Gilets jaunes»: Didier Lallement remplace le préfet de police de Paris Michel Delpuech (Edouard Philippe)
    • France: «Des consignes inappropriées» ont été passées pour l'usage des LBD samedi (Edouard Philippe)
    • GB: le gouvernement ne peut pas représenter au vote l'accord de Brexit inchangé (président des Communes)
    • Cyclone au Mozambique: le bilan «pourrait dépasser le millier de morts» selon le président Nyusi
    • Russie: Vladimir Poutine promulgue 2 lois, l'une contre les «fausses nouvelles» et l'autre punissant les «offenses aux symboles de l'Etat»
    • EasyJet annonce se retirer des discussions sur la reprise d'Alitalia
    • Pays-Bas: trois morts et neuf blessés durant les fusillades à Utrecht (maire)
    • Un homme originaire de Turquie recherché après les fusillades d'Utrecht (police néerlandaise)
    • Syrie: l'armée «libèrera» les zones kurdes par la «force» ou par des «accords» (ministre)
    • «Gilets jaunes»: le coût des dégâts liés aux manifestations estimés à 170 millions d'euros par la fédération française de l'assurance (FFA)
    • En France, le chanteur congolais Koffi Olomidé a été condamné à 2 ans de prison avec sursis pour agressions sexuelles sur mineure de 15 ans

    La santé en Grèce à l’épreuve des coupes budgétaires

    Aux côtés de ces infirmières légales, des centaines d’infirmières « illégales » travaillent à l’Hôpital Evangelismos d'Athènes. © RFI/Frédérique Lebel

    Service public. Tout est dit dans ces deux mots.
    Service de santé, d’éducation, d’administration, bref service essentiel, accessible à tous à un moindre coût.
    Un service qui va même au-delà de son but premier. Car il crée du lien, entre les citoyens et avec l’Etat.
    Petit tour des services publics en Europe, aujourd’hui en commençant par la Grèce. Pays malmené par des années de crise et de restriction budgétaire. Pourtant, le gouvernement a choisi de rétablir l’accès aux soins pour tous, y compris pour les chômeurs en fin de droit. Sans sécurité sociale. Une mesure qui a bénéficié à deux millions et demi de personnes. Mais, son pendant budgétaire a sans doute été oublié. C’est le reportage, à Athènes, de Charlotte Stievenard.

    Géorgie en pointe
    Des démarches simplifiées, une administration efficace et bienveillante. C’est le rêve de tout citoyen. la Géorgie l’a fait. Son Public service Hall, comme on l’appelle à Tbilissi, est un modèle du genre. Et c’est surtout une manière pour ce pays de se démarquer de son encombrant passé soviétique. Efficacité et transparence sont les maîtres mots. Visite avec Régis Genté.

    E-stonie
    Et ce n’est pas un hasard, si l’autre champion de l’administration en ligne est un ex-membre de l’URSS. L’Estonie, ou l’E-stonie comme on l’appelle, est un petit pays balte qui a tout misé sur internet. Au risque parfois d’en faire trop. Les explications de Marielle Vitureau.

    Administration ambulante
    Et la question des déserts administratifs a aussi été une des revendications des manifestations des «gilets jaunes» en France. Des territoires qui se sentent abandonnés. Dans le département rural de l’Aisne, dans le nord de la France, c’est l’administration qui se déplace dans un camping-car. Il vient en aide aux populations peu mobiles ou peu agiles avec internet. C’est le reportage de Lise Verbeke.

    Un Brexit pour les mauvaises raisons
    Semaine cruciale pour le Brexit. On saura peut-être enfin d’ici le vendredi 15 mars 2019, si les Britanniques acceptent l’accord de divorce négocié par Theresa May, s’ils choisissent de se donner encore du temps, ou de se séparer sans aucun accord. Toutes les cartes sont encore sur la table.
    Dans ce contexte, il est intéressant d’écouter l’historien irlandais Fintan O’toole. Dans son livre Heroic Failure, publié chez Head Zeus, il publie une thèse intéressante. Finalement, le Brexit n’a pas grand chose à voir avec l’Europe, mais plutôt avec une crise d’identité. Fintan O Toole est interviewé par Sylvie Noël.

    Heroic Failure de Fintan O’Toole, à lire en anglais chez Head Zeus.


    Sur le même sujet

    • Reportage International

      La prise en charge gratuite dans les hôpitaux grecs

      En savoir plus

    • Bonjour l'Europe

      Elections municipales en Estonie: ouverture du vote par Internet

      En savoir plus

    • Grand reportage

      Campagnes françaises: attention désert !

      En savoir plus

    • Royaume-Uni / Brexit

      Brexit: Theresa May appelle les Européens à un «dernier effort»

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.