GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 11 Juillet
Vendredi 12 Juillet
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Aujourd'hui
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    A la Une de la presse cette semaine à Kinshasa

    Franck Diongo le 12 janvier 2015 à Kinshasa, en RDC. AFP

    Le grand titre dans les journaux cette semaine, « Libération des prisonniers politiques et d’opinion ». Tous les journaux ont parlé de cette « promesse tenue par le président Félix Tshisekedi ».

    « Premières mesures individuelles de grâce Franck Diongo et Yangambi libérés » titre à La Une le quotidien Le Phare. Ce journal précise que « le chef de l’Etat a également pris des mesures collectives de grâce portant remise de leurs peines en faveur de toutes les personnes condamnées, par des juridictions civiles et militaires, entre le 1er janvier 2015 et le 31 décembre 2018, à la suite des réunions ou manifestations à caractère politique ». Une autre précision du journal : « sont exclus du bénéfice de ces mesures, les fugitifs ainsi que les personnes condamnées pour violences sexuelles, haute trahison, assassinats, associations de malfaiteurs, meurtre, corruption, concussion, atteinte à la sécurité intérieure ou extérieure de l’Etat, génocide… ».

    « Beaucoup d’appelés, peu d’élus », constate, pour sa part, le journal Le Potentiel qui se réjouit de ce que : « Le président de la République a honoré sa parole ». Mais, sur ton un peu amer, le journal note « Diomi Ndongala devra attendre sa libération conditionnelle », alors que, ajoute encore Le Potentiel, « les condamnés dans l’assassinat de Laurent-Désiré Kabila sont mis à l’écart » de cette grâce présidentielle. Question du journal : « Le président Félix Tshisekedi parviendra-t-il à faire bouger les lignes savamment consolidées par Joseph Kabila via son mentor Alexis Thambwe Mwamba (le ministre de la justice sortant) ? » « Difficile à dire », répond le même confrère.

    De son côté, le journal Forum des As s’est intéressé aux sanctions annoncées le même jour contre le ministre des affaires foncières du gouvernement sortant, deux hauts responsables de l’ex-ONATRA et le président de l’Autorité de régulation des postes et télécommunication. « Finie la récréation ! », le journal qui emprunte ce slogan à Vital Kamerhe, le directeur de cabinet du président de la République, constate que « Fatshi frappe ceux qui sont accusés de mauvaise gestion et d’insubordination ». Et le journal d’ajouter : « Vu des analystes, ces séries de suspension augure effectivement la fin de l’impunité en RDC, à laquelle le nouveau chef de l’Etat accorde un grand prix ».

    The Post, hebdomadaire qui revient sur le marché après une longue période de disparition, lui, s’inquiète de la victoire des kabilistes en début de semaine aux élections des bureaux définitifs des assemblées provinciales. Sous le titre « La peste FCC s’abat sur le pays », le confrère observe « Après leur prestation globalement médiocre dans les provinces, les kabilistes reviennent, sans doute avec sept démons encore plus forts pour achever l’œuvre de destruction commencée ». Pour ce journal, « 20 assemblées provinciales sur les 24 sont retombées dans les mains du Front commun pour le Congo, le nouveau nom de la kabilie ».

    Prochaine émission

    À la Une: la tempête qui secoue le Front commun pour le Congo

    À la Une: la tempête qui secoue le Front commun pour le Congo
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.