GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 22 Avril
Mardi 23 Avril
Mercredi 24 Avril
Jeudi 25 Avril
Aujourd'hui
Samedi 27 Avril
Dimanche 28 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Syrie: 10 civils tués dans des raids aériens russes à Idleb (ONG)
    • Venezuela : arrestation d'un député de l'opposition (Parlement)
    • Etats-Unis: 18 mois de prison pour une Russe ayant infiltré les cercles du pouvoir américain
    • Sanctions financières américaines contre le ministre vénézuélien des Affaires étrangères (Trésor)

    Q, une voix virtuelle sans genre

    «Q» n'est ni masculin, ni féminin. RFI/Frédéric Charpentier

    Tous les bijoux high-tech conversationnels développés actuellement par les grandes firmes du numérique nous offrent deux possibilités, soit vous optez pour la voix masculine, soit vous choisissez celle d’une femme. Mais voici « Q », la première voix artificielle non « genrée » du monde, développée par des chercheurs danois, afin de lutter contre les stéréotypes sexistes dont font preuve les assistants vocaux.

    Aujourd’hui, nos assistants électroniques peuvent enfin comprendre et se faire comprendre de leur interlocuteur. Mais Siri, Alexa, Google Assistant, Cortana et bien d’autres champions électro de ce clavardage vocalisé partagent une caractéristique bien singulière, lors de leur première activation, leur voix est par défaut féminine. Une habitude fâcheuse, selon une étude menée par une chercheuse spécialisée dans les interactions entre les humains et les machines qui a été réalisée au Danemark pour les agences créatives et de communication Virtue et la Copenhagen Pride.

    Les grandes entreprises high-tech auraient recours systématiquement aux voix de synthèse de genre féminin, jugées plus rassurantes, sur les appareils proposant des services, comme les assistants virtuels ou les systèmes de guidage par GPS. Les intonations masculines, en revanche, seraient plus souvent usitées pour renforcer une impression de sérieux et d’autorité, dans les applications bancaires sur mobiles, par exemple. Avec l’aide des chercheurs du collectif Equal AI, qui encourage le développement d’une intelligence artificielle éthique, les ingénieurs danois en collaboration avec des linguistes ont mis au point un programme informatique de vocalisation dénommé « Q ».

    Objectif ? Briser les stéréotypes de genre que colporte pour des raisons évidentes de marketing, l’industrie numérique. Pour réaliser la première voix artificielle non sexuée du monde, les chercheurs ont d’abord mixé ensemble celles de cinq volontaires, hommes et femmes. Ils ont ensuite modulé ces enregistrements vocaux de 145 à 175 Hz, estimant que ces fréquences audio semblaient à l’écoute les plus neutres possible.

    Afin d’affiner les résultats, ils ont testé auprès de 4 600 personnes, tous les timbres de voix obtenus. Une seule a eu les faveurs de la majorité, celle de « Q ». « Ce programme a été créé pour aider à mettre fin aux biais sexistes et favoriser une plus grande inclusion dans la technologie des assistants vocaux », argumente le site du projet. Reste maintenant à convaincre les géants du Web de l’intégrer dans leurs appareils. « J’ai besoin de votre aide » déclame depuis « Q » dans une vidéo promotionnelle qui circule sur les réseaux sociaux.

    Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr

    • Blue, le robot low-cost

      Blue, le robot low-cost

      Des chercheurs américains ont développé un robot capable d’effectuer des tâches ménagères en tout genre. Objectif des scientifiques ? Créer des machines dotées de dispositifs …

    • La 3D au chevet de Notre-Dame

      La 3D au chevet de Notre-Dame

      Les images numériques issues des scanners 3D, qu’utilisent les archéologues et les historiens de l’architecture, viennent au secours de Notre-Dame de Paris dévastée, …

    • Suricates sous cyber-surveillance

      Suricates sous cyber-surveillance

      Des chercheurs suisses ont mis au point un programme informatique pour analyser en détail les activités des animaux sauvages afin de mieux les protéger. Ce simulateur …

    • La revanche des ailes volantes

      La revanche des ailes volantes

      Des ingénieurs américains ont développé un nouveau type d’aile d’avion capable de se déformer instantanément pour adapter son aérodynamisme de manière passive à toutes …

    • Le virtuel au bout des doigts

      Le virtuel au bout des doigts

      Pour manipuler facilement toute sorte d’images numériques ou des objets virtuels, des chercheurs suisses ont conçu un gant d’un poids plume procurant aux usagers de casques …

    • L’envol d’un drone martien

      L’envol d’un drone martien

      La lenteur des déplacements des robots martiens agaçait les ingénieurs de l’Agence spatiale américaine. Mais fini de flemmarder ! La Nasa a prévu un renfort aérien pour …

    • Lévitation lumineuse

      Lévitation lumineuse

      Le nouveau procédé de sustentation, mis au point par des chercheurs américains, permet de faire léviter, à l’aide d’un faisceau d’ondes lumineuses, des objets de grande …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.