GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 15 Mai
Jeudi 16 Mai
Vendredi 17 Mai
Samedi 18 Mai
Aujourd'hui
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Explorateurs, touristes et autres sauvages

    De gauche à droite, l’explorateur fraudeur du 17e siècle Psalmanazar, Frank Hamilton Cushing, l’Indien blanc de la fin du 19e siècle et Jan Welzl, surnommé Eskimo Welzl après 30 ans passé dans l’Arctique au début du 20e siècle. Gravure 1704/© John K. Hillers Courtesy Smithsonian Institution

    On voyage cette semaine au fil de malentendus de l’histoire, des malentendus nés de la rencontre, voire la collision entre Occidentaux dits « civilisés » et « Sauvages » prétendus. Tout cela sur fond de conquête espagnole, de « découverte » des Amériques, de colonisation, de récits d’exploration, de terrain ethnographique ou de tourisme. Car qu’est-ce que la rencontre ? Qui est le sauvage ? Et qu’est-ce que l’Autre avec un grand A ?

     

    A ces questions fondamentales, l’auteur italien Jean Talon y répond un peu, mais en faisant un pas de côté, en déplaçant le regard. En effet, dans son ouvrage « Explorateurs, touristes et autres sauvages », Jean Talon est allé puiser dans la littérature de voyage et les récits d’explorateurs ou d’ethnographes du XVIème siècle à nos jours, ce qui est rarement raconté : le cocasse, l’imposture, l’arnaque et le caractère dérisoire de ces rencontres, entre ceux qui voyagent et « visitent » et ceux qui sont « visités », parfois pour la première fois.

    Ce faisant, Jean Talon met en lumière les trajectoires oubliées de pionniers de l’ethnographie comme René Caillé, l’impénitent voyageur du XIXème siècle vers Tombouctou ou Franck Hamilton Cushing, l’Indien blanc qui a vécu pendant 5 ans parmi les Pueblos. Il interroge aussi le regard occidental posé sur l’autre, le « Sauvage », cette figure mythique à la fois repoussoir et fascinante qui a façonné l’imaginaire occidental, européen et nous invite à changer de regard et renverser le miroir, car bien sûr, le sauvage n’est souvent pas celui que l’on croit !

    Jean Talon est écrivain italien, directeur de collection aux éditions Quodlibet et traducteur de Georges Perec et Henri Michaux. « Explorateurs, touristes et autres sauvages » est son premier livre publié en français aux éditions Plein Jour.

    Bibliographie
    - « Explorateurs, touristes et autres sauvages », de Jean Talon. Editions Plein Jour
    - « Le renversement du ciel », d’Alain Le Pichon et Moussa Sow. CNRS Editions.


    Sur le même sujet

    • Journée internationale des femmes

      Nellie Bly, voyageuse de génie et pionnière du journalisme d’investigation

      En savoir plus

    • Si loin si proche

      Le monde est à elles: histoires d’aventurières

      En savoir plus

    • Autour de la question

      Pourquoi les explorateurs?

      En savoir plus

    • Invité Afrique

      Daniel Henriot, explorateur du continent africain

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.