GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 20 Juin
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Aujourd'hui
Mardi 25 Juin
Mercredi 26 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Comment se construire quand on est la fille de Jean Bedel Bokassa?

    De gauche à droite, Emmanuelle Bastide et Marie-France Bokassa. © RFI/Sigrid Azeroual

    Fille de Jean- Bedel Bokassa, empereur déchu de Centrafrique et d’une Taiwanaise, Marie-France naît à Bangui en 1974.

    D’abord ballotée entre la Côte d'Ivoire et la Suisse, elle grandit au château d’Hardricourt, dans les Yvelines. Elevée par son père qui se réfugie en France en 1983, sa marâtre Philomène et une dizaine de ses frères et sœurs, elle ne revoit jamais sa mère. Son père affirmait avoir eu 56 enfants de 17 femmes différentes. Comment grandir aux côtés d’un père attentif et maltraitant, aimant et autoritaire, fier de sa progéniture et destructeur ?

    Aujourd’hui âgée de 44 ans, elle revient sur son enfance.

    Avec :

    - Marie-France Bokassa, auteure d’Au château de l’ogre (Flammarion).

    En fin d’émission, un reportage de Charlie Dupiot.
    Il s'appelle Peter Theo Curtis. Américain, journaliste indépendant, il a vécu 22 mois en captivité, prisonnier d'Al Qaïda en Syrie, d'octobre 2012 à août 2014. Il témoigne, aux côtés de 6 autres ex-otages, dans un documentaire édifiant, «Otages», diffusé en février 2019 sur la chaîne Canal +, réalisé par Michel Peyrard. Peter Theo Curtis a vécu au Yémen 3 ans pour apprendre l'arabe, puis en Syrie de 2008 à 2011. Quand le conflit syrien a commencé, il est rentré aux Etats-Unis quelque temps... avant de repartir pour la Turquie, près de la frontière syrienne. Avec une idée en tête : couvrir le conflit. Charlie Dupiot l'a rencontré à l'occasion de son passage à Paris, lui qui parle français.


    Sur le même sujet

    • RCA

      RCA: hommage écourté à Berengo pour l'anniversaire de la mort de Bokassa

      En savoir plus

    • RCA

      RCA: limogeage de Jean Serge Bokassa, ministre de l'administration du territoire

      En savoir plus

    • Appels sur l'actualité

      [Vos réactions] Les années Bokassa

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Les bonnes méthodes éducatives américaines : faut-il s’en inspirer ?

    Les bonnes méthodes éducatives américaines : faut-il s’en inspirer ?
    Notre image de l’éducation à l’américaine est plutôt négative : enfants rois, abus d’écrans, malbouffe. Pourtant ce pays est aussi un véritable laboratoire de bonnes pratiques éducatives qui développe chez les enfants confiance en soi, créativité, goût (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.