GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Mardi 25 Juin
Mercredi 26 Juin
Aujourd'hui
Vendredi 28 Juin
Samedi 29 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Le président tunisien Béji Caïd Essebsi, 92 ans, a été hospitalisé jeudi 27 juin en raison d'un grave problème de santé, selon la présidence.

    Dernières infos
    • Le constructeur automobile Ford annonce la suppression de 12 000 emplois en Europe (communiqué)
    • Tunisie: explosion dans le centre-ville de Tunis
    • Médias: la journaliste Françoise Joly nommée directrice de l'information à TV5 Monde
    • Politique française: Bruno Retailleau (LR) demande à Emmanuel Macron de lever toute «ambiguïté» sur la laïcité (CNews)
    • Ethiopie: arrestation de plus de 56 membres et sympathisants d'un parti nationaliste amhara
    • Arrestation en Allemagne d'un suspect bosnien des attentats à Paris du 13 novembre 2015 (police)
    • Canicule en France: interdiction du transport d'animaux pour «quelques jours» (ministère de l'Agriculture)
    • Kirghizstan: les députés lèvent l'immunité de l'ex-président Atambaïev, inculpé de corruption

    Ogossagou: qui sont les meurtriers?

    Un soldat marche au milieu des décombres après le massacre dans le village d'éleveurs peuls de Ogossagou, au Mali le 25 mars 2019. Malian Presidency/Handout via Reuters

    Dans le centre du Mali, l'engrenage attaque/représailles entre communautés a fait près de 600 morts depuis le début de l'année 2018. Mais jamais la violence n'avait atteint un tel degrés, 160 personnes tuées en seulement quelques heures, dans un village peul près de la frontière avec le Burkina Faso. Des assassinats sans distinction ni d'âge, ni de sexe. C'était samedi matin, et depuis, aucune arrestation, aucune revendication. Les Nations-Unies ont annoncé l'envoi d'une équipe d'enquêteurs sur place. Car malgré les témoignages des survivants, toutes les pistes sont envisagées. De la vengeance à la manipulation. Dans cette région, depuis plusieurs années la violence nourrit la peur de l'autre et fait naître de trop nombreux amalgames.
     

    Avec :
    - Dougoukolo Ba-Konaré, docteur en psychologie, président de l’association Kisal, chargé de cours ‘Langue et société peuls’ à l’INALCO.

     


    Sur le même sujet

    • Mali

      Mali: le long et difficile processus de désarmement des groupes armés

      En savoir plus

    • Mali / Terrorisme

      Mali: de nombreuses questions demeurent après le massacre d’Ogossagou

      En savoir plus

    • Mali

      Mali: visite du président IBK dans le village dévasté d’Ogossagou

      En savoir plus

    • Mali

      Mali: qui est Dan Nan Ambassagou, la milice accusée du massacre d'Ogossagou?

      En savoir plus

    • Mali

      Massacre au Mali: IBK remplace son état-major et dissout la milice dogon

      En savoir plus

    • Mali

      Mali: un regain de violence lié à «l'absence de l'Etat et l'accès à l'armement»

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Mexique: 45 jours pour freiner l’immigration illégale

    Mexique: 45 jours pour freiner l’immigration illégale
    Le Mexique a 45 jours pour freiner les flux de migrants qui tentent de rejoindre les Etats-Unis. Sans quoi Washington pourrait mettre à exécution ses menaces et taxer les produits mexicains. Alors conformément à l'accord conclu entre les deux forces, (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.