GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Aujourd'hui
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Etats-Unis: le Congrès bloque une vente d'armes à l'Arabie saoudite, un revers pour Trump
    • Ankara juge «injuste» la décision américaine de bloquer sa participation au programme F-35
    • États-Unis: rejet par la Chambre des représentants d'une motion appelant à une procédure de destitution de Trump
    • CAN 2019: le Nigeria domine la Tunisie 1-0 lors de la petite finale et termine 3e de la compétition
    • Abandon des poursuites contre l'acteur américain Kevin Spacey dans le Massachusetts

    Allemagne: les évolutions de la langue, source de conflits

    Walter Krämer, président de l'association «Verein Deutsche Sprache», à l'origine de la lettre. Wikimedia

    Ceux qui ont appris l'allemand le savent : la langue de Goethe compte trois genres, le masculin, le féminin et le neutre. Mais dans la vie, les choses sont encore plus compliquées. Car il n'y a pas que des hommes et des femmes mais aussi des personnes du troisième sexe, des trans, des personnes intersexes... La politique de genre voudrait que cette diversité puisse se retrouver dans la langue parlée mais cette volonté crée des polémiques. La dernière en date est un appel lancé au début du mois à la veille de la journée internationale des droits de la femme contre les « absurdités » du « gender ». Que disait ce texte et qui est derrière cet appel ?

    Cet appel a été lancé par l’association pour la défense de la langue allemande qui faute d’équivalent en Allemagne de l’Académie française, tente de s’imposer comme autorité de référence. Cette fédération dénonce par exemple régulièrement le nombre trop élevé d’anglicismes en Allemagne.

    L’appel lancé le 7 mars dénonce les « atteintes de plus en plus nombreuses contre la langue allemande justifiée par l’égalité des sexes ». Le texte appelle les responsables politiques, les entreprises, les syndicats ou encore les journalistes à protéger la langue contre les « absurdités » de la politique du genre.

    L’appel a été signé par 100 personnalités, linguistes, journalistes, écrivains... On trouve dans cette liste des figures connues du monde culturel allemand comme l’auteur Peter Schneider connu pour son engagement à gauche dans les années 60. A ses côtés figurent également des personnalités conservatrices comme l’ancien patron des renseignements généraux Hans-Georg Maassen limogé à l’automne dernier à qui on a régulièrement reproché sa complaisance vis-à-vis du parti d’extrême droite Alternative pour l’Allemagne.

    Un combat déjà vieux

    Les féministes se sont d’abord battues pour que la domination du masculin soit remise en cause. Comme en français, on a traditionnellement utilisé le pluriel masculin même si des femmes faisaient partie d’un groupe. Il est aujourd’hui quasi impensable qu’un maire ne commence pas un discours par « Chères citoyennes, chers citoyens ». Des formes féminines des mots se sont développées. Puis des constructions nouvelles ont été lancées pour créer un mot inclusif : à la racine masculine s’ajoute une barre oblique ou un tiret du bas suivi d’une terminaison féminine. Ces dernières années on a vu aussi une petite étoile s’insérer qui doit représenter tous les autres genres et profils que celui d’hommes et de femmes binaires. Autre possibilité, éviter tout simplement les mots genrés pour une forme neutre. Au lieu d’étudiantes et étudiants, on parlera de « personnes faisant des études ». En allemand, c’est plus court, ça donne Studierende au lieu de Student ou Studentin. Les féministes n’apprécient pas toujours cette solution qui fait disparaître les terminaisons féminines.

    Des débats aux retombées politiques

    Les milieux conservateurs dénoncent cette évolution. Une responsable de la CSU bavaroise qui travaille à la chancellerie aux côtés d’Angela Merkel l’a qualifiée récemment de « gaga ». L’extrême droite est vent debout contre ces propositions qui remettraient en cause non seulement la langue allemande, mais porteraient atteinte à l’identité nationale. La reconnaissance et l’introduction par l’Allemagne d’un troisième sexe à l’état civil alimentent aussi ces débats. La ville de Hanovre a au début de l’année publié une brochure pour promouvoir une langue administrative dégenrée que les agents municipaux sont priés d’appliquer.

    Réticences

    A ces polémiques linguistiques s’en ajoutent d’autres sur l’introduction ou non dans les bâtiments publics de toilette unisexes pour les personnes non binaires. L’extrême droite et les plus conservateurs ont dans le passé mobilisé contre des mesures pédagogiques visant à informer les élèves sur la pluralité des identités sexuelles.

    Pour revenir aux aspects purement linguistiques, les Allemands en général restent à convaincre. Un sondage au début de l’année montrait que les deux tiers d’entre eux rejettent le développement des formules dégenrées et inclusives.


    Sur le même sujet

    • L'actualité francophone

      Le français «s'africanise» et cohabite avec une multitude de langues en Afrique

      En savoir plus

    • Patrimoine

      La langue maternelle, un patrimoine universel à protéger

      En savoir plus

    • Danse des mots

      L’influence de la langue allemande en Europe de l’Est

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Autriche: vers une nouvelle alliance droite-extrême droite ?

    Autriche: vers une nouvelle alliance droite-extrême droite ?
    Les Autrichiens vont de nouveau voter le 29 septembre prochain pour élire leurs députés et leur chancelier, qui devra composer un nouveau gouvernement. Ces législatives anticipées sont la conséquence de l’Ibizagate, du nom de ce scandale de corruption (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.