GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
Aujourd'hui
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le Mexique ratifie le nouveau traité de libre-échange avec les États-Unis et le Canada (officiel)

    La plateforme «Pour une autre PAC» se remobilise

    Sophie Besnard, avicultrice bio à Mandres-les-Roses, dans le Val-de-Marne. © RFI/Sayouba Traoré

    La politique agricole commune (PAC) est une politique mise en place à l'échelle de l'Union européenne. À l'origine, elle est fondée principalement sur des mesures de contrôle des prix et de subventionnement, visant à moderniser et développer l'agriculture. Prévue par le traité de Rome du 25 mars 1957, et entrée en vigueur le 30 juillet 1962, la PAC a, depuis, beaucoup évolué. Elle consiste aujourd'hui en deux piliers : le premier pilier, un soutien du marché, des prix et des revenus agricoles, et le second pilier, le développement rural, créé en 1999.

    A présent, la plateforme pour une nouvelle politique agricole commune. Créée en 2009 sous le nom du Groupe PAC 2013, la plateforme Pour une autre PAC a pour objet de peser sur les discussions entourant la réforme de la Politique Agricole Commune (PAC). Aujourd’hui dénommée Pour une autre PAC, la plateforme s’est remobilisée en 2017, alors que les débats sur la réforme de la PAC post 2020 se sont ouverts. 34 organisations en font partie aujourd’hui : 9 Organisations paysannes ; 13 Organisations de protection de l’environnement et du bien‐être animal ; 6 Organisations de solidarité internationale ; 6 Organisations de citoyens-citoyennes et de consommateurs-consommatrices.

    Tous ces acteurs sont mobilisés dans la campagne d’opinion Tablons sur nos paysans ! Il s’agit de militer pour une révision complète de l’actuelle politique agricole commune en faveur d’une nouvelle politique agricole et alimentaire commune (PAAC), et qui donne au citoyen toute sa place dans les débats futurs.

    C’est avec ces informations que nous arrivons à la ferme avicole de Sophie Besnard à Mandres-les-Roses, sur le plateau Briard, dans le Val-de-Marne. En plus d'élever des poules pondeuses et de poulets de chair, elle œuvre au quotidien pour le bien-être animal et la préservation des terres agricoles.

    Invités :
    - Jacques Pasquier, agriculteur dans la Vienne, producteur de céréales et d’oléagineux, représentant de la Confédération Paysanne au sein de la Plateforme pour une autre PAC
    - Sophie Besnard, avicultrice bio à Mandres-les-Roses, dans le Val-de-Marne.

    Production : Sayouba Traoré
    Réalisation : Ewa Piedel


    Sur le même sujet

    • Brexit / Agriculture et pêche

      Après le Brexit, Londres prendra en charge les subventions de la PAC

      En savoir plus

    • France / UE

      Politique agricole commune (PAC): le «choc culturel» Mayotte-Bruxelles

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Agriculture biologie en France: l’état des lieux en 2018

    Agriculture biologie en France: l’état des lieux en 2018
    Les spécialistes distinguent deux modes de production agricole : l’agriculture conventionnelle et l’agriculture biologique. Le deuxième mode de production agricole se caractérise principalement par le souci de la préservation de la santé du consommateur, (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.