GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Raconter l’esclavage à travers un bateau

    Dieudonné Boutrin à la tête de l’association Fraternité et son projet de bateau négrier qui doit, une fois terminé, raconter l’esclavage. © Lise Verbeke

    Un bateau démontable et transportable pour porter la mémoire de l’esclavage, c’est l’idée d’une association nantaise pour relater cette histoire, longtemps tabou en France. Ce bateau un peu particulier, fabriqué en containers, est la réplique d’un négrier du XVIIIème siècle. Il ira de ville en ville pour raconter la traite négrière, mais aussi pour sensibiliser sur l’esclavage contemporain. L’idée a mis des années à voir le jour, grâce à l’obstination d’un Martiniquais, descendant d’esclaves. Lise Verbeke.

    Et en Belgique hier (4 avril 2019), le gouvernement a officiellement présenté ses excuses pour les « injustices » subies par les milliers d'enfants métis nés en Afrique, pendant la période coloniale, et arrachés à leurs mères, pour être placés à l'écart de la population. Une repentance en écho de ce qui s’est passé au Parlement européen, la semaine dernière. Les eurodéputés ont voté une résolution pour mettre fin aux discriminations envers les personnes euro-africaines au sein de l’Union européenne. Le texte appelle notamment à placer l'esclavage dans les programmes scolaires. Laxmi Lota.

    Les 30 ans des accords de la Table Ronde en Pologne soumis aux infox. Le 5 avril 1989, la Pologne faisait un pas décisif vers la démocratie. Après deux mois de négociations, le pouvoir communiste et le syndicat Solidarnosc signaient des accords historiques dits de la Table Ronde. Les premières élections semi-libres allaient enfin se tenir, deux mois plus tard, en juin 1989. Mais depuis, des théories complotistes ont surgi, émanant de la droite et de l’extrême droite. Les ultra-conservateurs du PiS accusent les négociateurs de l’époque d’avoir conclu un accord secret avec les communistes. Thomas Giraudeau.

    Les articles européens à la Une de Courrier International, on y évoquera le destin exceptionnel de Zuzana Caputova qui vient d’être élue présidente de la Slovaquie, l’espoir du journaliste Fergal Keane de voir un jour les 2 Irlande réunies… grâce au Brexit, et de la controverse entre le Portugal et l’Espagne sur la paternité du premier voyage autour du monde. Avec Ingrid Therwath.

    Le choix musical de Vincent Théval Fil Bo Riva Go Rilla (Italie/Allemagne).


    Sur le même sujet

    • Reportage France

      Journée des Mémoires de l'esclavage

      En savoir plus

    • Débat du jour

      Esclavage: la blessure est-elle guérie?

      En savoir plus

    • Appels sur l'actualité

      [Vos réactions] Faut-il attribuer des réparations pour l'esclavage?

      En savoir plus

    • Belgique

      La Belgique s'excuse pour le sort réservé aux métis lors de la période coloniale

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.