GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 24 Juillet
Jeudi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    L’envol d’un drone martien

    Des membres de l'équipe de la NASA inspectent l'hélicoptère, à ​​l'intérieur du simulateur spatial, une chambre à vide de 7,62 mètres de large au laboratoire de propulsion par réaction de la NASA à Pasadena. Californie, le 1er février 2019. NASA/JPL-Caltech

    La lenteur des déplacements des robots martiens agaçait les ingénieurs de l’Agence spatiale américaine. Mais fini de flemmarder ! La Nasa a prévu un renfort aérien pour que ses rovers à roues par trop limaçons puissent enfin explorer rapidement les hauts lieux de la planète rouge. Marscopter, le premier drone extraterrestre est dans les starting-blocks, prêt à s’embarquer pour la mission américaine Mars 2020.

    Tous les engins martiens à roulettes crapahutant sur Mars accomplissent leurs exploits à la vitesse de l’escargot ! Cette extrême lenteur n’est pourtant pas un défaut de conception. Les terrains accidentés qui limitent leur champ de vision invitent les opérateurs les programmant depuis la Terre, à la plus grande prudence.

    « Prendre la voie des airs, voilà la solution ! » ont imaginé, dès 2013, les scientifiques de la Nasa. Cahier des charges, le drone extraterrestre qui accompagnera le futur robot à roues de la mission Mars 2020 doit pouvoir voler dans une atmosphère qui affiche 1 % de densité, par rapport à celle de notre Terre ! Autre problème, la gravité sur la planète rouge étant d’un tiers inférieure à notre bon vieux plancher des vaches, alors comment tester le vol de l’engin directement sur notre planète ? « Dans une chambre à vide », révèlent les ingénieurs de l'Agence spatiale américaine, dans laquelle l’aérodynamisme du drone a été évalué. Dans cette enceinte de simulation, l’air terrestre a été remplacé par du dioxyde de carbone, le principal constituant de l'atmosphère martienne. Pour tricher avec la pesanteur, un câble motorisé était fixé au sommet de l’appareil afin de compenser le surpoids occasionné par la gravité terrestre. Ces vols d’essai ont été couronnés de succès, communique la Nasa.

    Résistant à toutes épreuves

    Avec ses 10 cm de côté et pesant 1,8 kg, le drone de forme cubique est un concentré de technologie. Et pas qu’un peu ! Ses deux pales superposées sont contrarotatives et vrombissent à près de 3 000 tours par minute afin de pouvoir papillonner dans l’air éthéré martienne. L’appareil est conçu pour résister aux tempêtes de sable, aux variations extrêmes des températures et même d’encaisser, sans sourciller, les radiations intenses qui bombardent la planète rouge.

    Le drone fonctionne au tout électrique en rechargeant ses batteries lithium-ion à l’aide de cellules solaires. Elles lui permettront d’alimenter son chauffage pour affronter les -90 C° des nuits glaciales martiennes. Mais aussi, de voler à une altitude de trois mètres, à plusieurs centaines de mètres du futur rover de la mission Mars 2020. « Ainsi, avec l’aide de son éclaireur, la machine élargira son champ de vision jusqu’à 500 mètres de rayon », indiquent ses concepteurs.« La prochaine fois que nous volerons, nous volerons sur Mars », ajoutent, enthousiastes, les créateurs de ce petit compagnon héliporté qui suivra, fidèle comme une ombre, tous les futurs robots martiens. Et qui sait ! Peut-être les premiers explorateurs humains qui débarqueront en 2033, comme nous le promet la Nasa, sur ce nouveau monde.

    Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr


    Sur le même sujet

    • Mars

      Opportunity ne répondra plus: la fin du «marathonien martien»

      En savoir plus

    • Espace / Mars

      Sonde InSight: le sismomètre français déployé sur Mars a pu débuter son travail

      En savoir plus

    • Invité de la mi-journée

      «Seules huit missions ont fonctionné sur Mars, toutes américaines»

      En savoir plus

    • Sciences

      «InSight»: une nouvelle mission pour entendre battre le cœur de Mars

      En savoir plus

    • Mars

      Mars: le robot Opportunity va-t-il redonner signe de vie?

      En savoir plus

    • Tour des Réseaux

      La Nasa offre un voyage sur Mars à tous les internautes

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Des sauts de cabris sur la Lune

    Des sauts de cabris sur la Lune
    La lenteur des déplacements des robots à roulettes extraterrestres agace de plus en plus les ingénieurs des agences spatiales du monde entier. Mais fini de flemmarder ! L’Agence spatiale européenne et des chercheurs suisses testent un robot sauteur qui (…)
    • Des sauts de cabris sur la Lune

      Des sauts de cabris sur la Lune

      La lenteur des déplacements des robots à roulettes extraterrestres agace de plus en plus les ingénieurs des agences spatiales du monde entier. Mais fini de flemmarder ! …

    • Apollo 11 VR, la Lune en réalité virtuelle

      Apollo 11 VR, la Lune en réalité virtuelle

      Apollo 11 VR est une application pour casque de réalité virtuelle qui vous permet de revivre l’intégralité de la mission historique des premiers pas sur la Lune, en endossant …

    • La fête nationale des robots

      La fête nationale des robots

      Des mini-drones de 33 grammes font partie des cortèges du 14-Juillet cette année. Malgré leur apparente fragilité, ces micromachines volantes, coûtant 40 000 euros pièce, …

    • Robots-méduses in vivo

      Robots-méduses in vivo

      Si l’idée d’employer des nano-robots pour réparer le corps humain n’est plus vraiment un concept nouveau, des chercheurs allemands ont su innover dans le domaine de la …

    • Des mille-pattes robotiques dans le corps

      Des mille-pattes robotiques dans le corps

      Une équipe de recherche à Hong Kong a mis au point un mille-pattes robotique pour délivrer précisément toutes sortes de médicaments dans le corps humain. Cette nano bestiole …

    • BrainNet, le réseau social de cerveaux connectés (Rediffusion)

      BrainNet, le réseau social de cerveaux connectés (Rediffusion)

      En interfaçant les ondes cérébrales de trois personnes, des chercheurs américains ont créé le premier « réseau social de cerveaux connectés ». Cette expérience de « transmission …

    • Hyperloop dans les starting-blocks

      Hyperloop dans les starting-blocks

      Le système Hyperloop, imaginé par Elon Musk, le patron de SpaceX et Tesla Motors, qui serait capable de nous transporter par voie terrestre à plus de 1000 km/h prend …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.