GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Une expérience d’agro-écologie à la Ferme de Grand'Maison à Lumigny en Seine-et-Marne

    Rémi Seingier, agriculteur à la Ferme de Grand'Maison à Lumigny en Seine-et-Marne. © RFI/Sayouba Traoré

    La plateforme pour une autre Politique Agricole et Alimentaire Commune est un regroupement d’une trentaine d’organisations paysannes, environnementales, de solidarité internationale, de citoyens et de consommateurs. Ce rassemblement d’organisations demande aux décideurs politiques d’œuvrer pour une révision complète de la PAC de l’Union Européenne. L’objectif, c’est de transformer cette politique agricole commune en une nouvelle politique agricole et alimentaire commune entre les paysans et la société.

    Pour les animateurs de la plateforme pour une autre PAAC, ce petit voyage de presse en Seine-et Marne a pour but de montrer sur le terrain que la politique agricole commune peut être orientée autrement. De fait, les objectifs de la mutation qu’ils souhaitent sont nombreux :  permettre aux paysans de vivre de leur métier ; mettre la future Politique Agricole et Alimentaire Commune au service de tous les citoyens ; atteindre la souveraineté, l’autonomie et la qualité alimentaires dans l’UE ;  faire en sorte que les modes de production agricole dans l’Union Européenne ne ruinent pas les politiques de développement des agricultures familiales et paysannes des pays du Sud ; enfin et surtout, enclencher une transition agro-écologique.

    À Lumigny, Rémi Seingier produit du blé et du seigle et les transforme en farine. Il cultive aussi des pommes de terre et des asperges. Il travaille également le colza, la cameline et le chanvre en les pressant à froid à la ferme pour produire des huiles. Il se trouve que le fonctionnement actuel de la PAC qui consiste à fournir de la matière première à l’agro-industrie ne fait pas l’affaire de Rémi Seingier. Déjà, les termes « exploitant » ou « exploitation agricole » lui semblent une agression. « Cette expression évoque l’idée d’un prélèvement sans retour, comme dans une mine, on tarit une source avant d’aller ailleurs. Je n’aime pas du tout ce terme », dit-il. Donc, reprendre la ferme de ses parents, oui, mais en y appliquant de l’agroforesterie. Et toutes ses productions sont commercialisées à la ferme.

    Invité :
    Rémi Seingier, agriculteur à la Ferme de Grand'Maison à Lumigny en Seine-et-Marne.

    Production : Sayouba Traoré
    Réalisation : Sophie Janin


    Sur le même sujet

    • L'Afrique en marche

      Bénin: l'agrobootcamp pour se former à l'agro-écologie et à l'économie verte

      En savoir plus

    • Grand reportage

      Mangue et canne à sucre: l’agro-écologie progresse à La Réunion

      En savoir plus

    • Autour de la question

      1. Et si l'agro-écologie doublait la production alimentaire en 10 ans?

      En savoir plus

    • Autour de la question

      2. Et si l'agro-écologie doublait la production alimentaire en 10 ans?

      En savoir plus

    Prochaine émission

    La transformation artisanale des produits agro-alimentaires

    La transformation artisanale des produits agro-alimentaires
    C’est une tâche que la tradition réserve aux femmes. À elles de prendre les produits des champs et de les transformer en une denrée que l’on peut conserver pendant les longs mois de la saison sèche. Et au village, ce travail essentiel doit être fait avec (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.