GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 16 Mai
Vendredi 17 Mai
Samedi 18 Mai
Dimanche 19 Mai
Aujourd'hui
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    « Zauberland » (Le pays enchanté) au Théâtre des Bouffes du Nord

    Une vue de la pièce « Zauberland ». © Patrick Berger

    C'est en 1840, l'année de son mariage avec la pianiste Clara Wieck que le compositeur allemand Robert Schumann écrit « Dichterliebe » - « L'amour du poète », un cycle de 16 mélodies sur des vers du dernier grand poète du romantisme, Heinrich Heine. Près de 180 ans plus tard, le compositeur belge Bernard Foccroulle, l'écrivain britannique Martin Crimp et sa compatriote Katie Mitchell, metteur en scène, ont eu l'idée de relire ce chef-d’œuvre du 19e siècle afin de lui donner une résonance contemporaine et une suite intitulée « Zauberland » (Le pays enchanté). Une création à découvrir au Théâtre des Bouffes du Nord à Paris jusqu'au 14 avril et en tournée à Rouen et Lille, en Allemagne, en Angleterre et aux Etats-Unis jusqu'en mai 2020.


    Sur le même sujet

    • De vive(s) voix

      Saint-Félix: enquête sur un hameau français au Théâtre de la Tempête

      En savoir plus

    • Rendez-vous culture

      Théâtre: «Fanny et Alexandre» à la Comédie française

      En savoir plus

    • Rendez-vous culture

      Théâtre: Roukiata Ouedraogo seule en scène dans «Je demande la route»

      En savoir plus

    • Rendez-vous culture

      «La Collection» de Pinter au théâtre des Bouffes du Nord

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.