GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 23 Mai
Vendredi 24 Mai
Samedi 25 Mai
Dimanche 26 Mai
Aujourd'hui
Mardi 28 Mai
Mercredi 29 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Tour d’Europe des résultats et décryptage avec nos invités en studio, nos correspondants et envoyés spéciaux de 7h à 9h (heure de Paris, 5h-7h TU)

    Nan Aurousseau, un écrivain en toute liberté

    L'écrivain français Nan Aurousseau en studio à RFI. © RFI/Fanny Renard

    Né en 1951, Nan Aurousseau a passé son enfance dans le XXème à Paris. A 18 ans, il est condamné à 6 ans de prison pour braquage. En 2005, paraît «Bleu de chauffe» (Stock) - où il raconte sa vie. Il publie désormais chez Buchet/Chastel où vient de paraître son nouveau roman sous le titre «Les Amochés», qui commence comme un récit de science-fiction et se finit comme un polar.

    Couverture du nouveau roman de Nan Aurousseau ©Buchet-Chastel

    "Après une vie de bâton de chaise et de nombreuses errances, Abdel Ramdankétif se retire dans le village de montagne où ses parents étaient venus vivre quand ils étaient arrivés en France. Tout a bien changé en quelques décennies : ses parents sont morts, et le village est quasi abandonné...

    Seuls, Jacky et Monette, un couple de voisins, survivent à la manière de vieux sages. Abdel s’est installé là, loin des hommes et de la modernité dont il se contrefout. À la fête annuelle du village, il a même rencontré Chris, une psychiatre de la ville la plus proche. Leur histoire d’amour a duré trois mois.

    Peu après la rupture qui a mis notre homme k.o., un évènement surnaturel se produit qui va conduire Abdel Ramdankétif au bord de la folie et le mêler aux histoires gratinées d’une étrange famille." (Présentation de l'éditeur)

     

    Couverture du magazine "Books", avril 2019 ©Books

    CHRONIQUE "BOOKS" : "La littérature est le contraire du destin", discours de Kamel Daoud décrypté par Baptiste Touverey.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.