GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Les pays baltes, la tentation du nationalisme

    Façade du Parlement estonien. © REUTERS/Ints Kalnins

    En Estonie, le parti conservateur, connu sous son acronyme EKRE, a fait un très bon score, lors des élections législatives le 3 mars 2019. Le parti formé en 2012 a obtenu 19 sièges, soit presque trois fois plus que lors de la précédente législature. À leur programme : une sortie de l’Union européenne, une politique anti-migrants et de nombreuses mesures populistes. En Lettonie, le parti l’Alliance nationale est déjà au gouvernement depuis 2011. En Lituanie, le parti au pouvoir, l’Union des Verts et des paysans a des accents très populistes. Des formations et candidats nationalistes apparaissent pour les élections présidentielles et européennes. Lorsqu’on dresse la carte des nationalismes en Europe, les trois pays baltes y figurent très rarement. À tort. Même si dans la région, ce phénomène n’a pas l’ampleur que l’on connaît dans d’autres pays d’Europe centrale, et qu’il est contenu par des facteurs extérieurs, la tendance est bien présente. L’approche des élections européennes mobilise ces forces politiques qui cherchent déjà à nouer des alliances avec d’autres partis européens. Les pays baltes, la tentation du nationalisme, un Grand reportage de Marielle Vitureau.


    Sur le même sujet

    • Reportage International

      Législatives en Estonie: EKRE, le parti conservateur qui monte

      En savoir plus

    • Bonjour l'Europe

      La Lettonie a enfin un gouvernement

      En savoir plus

    • Reportage International

      Législatives en Lettonie: un paysage politique plus fragmenté

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Le Nord n'est pas la poubelle de Moscou

    Le Nord n'est pas la poubelle de Moscou
    « Moscou est un État à part, tous nos impôts partent là-bas, ici on a la forêt, le pétrole, le gaz, on a beaucoup de richesses mais tout l'argent qu'on gagne part à Moscou, notre argent va à Moscou, et eux en échange, ils nous donnent leurs poubelles ».
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.