GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Samuel Beckett à Tanger

    Couverture du livre «Et vivre, Beckett ?». © Le temps qu'il fait

    Il y a 30 ans, disparaissait Samuel Beckett. Né le 13 avril 1906, Irlandais de nationalité, Français et Anglais d’écriture, poète, dramaturge, il est l’auteur d’une pièce devenue un classique du répertoire théâtral : «En attendant Godot», écrite en 1948, sans oublier «Fin de partie», «Oh les beaux jours», entre autres ainsi que les romans tels que «Molloy», «Malone meurt» et «L’innommable». Une œuvre récompensée en 1969 par le Prix Nobel de littérature.

    Un auteur aux mille facettes que nous abordons aujourd'hui par les rivages du Maroc, puisque c’est à Tanger où il passait ses étés depuis 1973 qu'il est évoqué par Lamia Berrada-Berca, dans une lettre ouverte intitulée « Et vivre Beckett ? », aux éditions Le temps qu’il fait.

    L'auteure Lamia Berrada-Berca en studio à RFI (avril 2019) ©Fanny Renard/RFI

    Lamia Berrada-Berca a enseigné plusieurs années les Lettres Modernes en région parisienne, où elle animait, entre autres, des classes à projets artistiques. Née d’un père marocain et d’une mère française, elle déclare, comme Cioran, «habiter sa langue». Son écriture explore le thème de l’enfermement, le rapport à la mémoire et à l’espace, les métamorphoses et les failles minuscules qui se glissent dans l’espace de l’intime, mais également les enjeux qui fondent notre rapport à l’émancipation. Elle est l’auteure de sept romans publiés entre 2010 et 2017   dont Kant et la petite robe rouge (La Cheminante), traduit en plusieurs langues, finaliste du Grand Prix des Cinq Continents et prix des Lycéens du salon de Villeneuve-sur-Lot; Une même nuit nous attend tous (La Cheminante), qui a reçu le prix de l’Association des Écrivains de Langue Française Maghreb-Afrique Méditerranéenne 2012; Guerres d’une vie ordinaire (Éditions du Sirocco, Casablanca), finaliste du prix Grand Atlas, et Au-dessus dansent les oiseaux (Éd. du Sirocco) paru en 2017.


    Sur le même sujet

    • Vous m'en direz des nouvelles !

      1. La pièce «Fin de partie» de Samuel Beckett au théâtre de l’Athénée

      En savoir plus

    • Vous m'en direz des nouvelles !

      2. Samuel Beckett

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.