GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Notre cerveau nous oblige à détruire la planète!

    Éditions Robert Laffont

    Nous sommes en train de détruire la planète qui nous abrite, nous le savons et... nous faisons l'autruche ! La tête enfouie dans le sable, nous ne voulons rien changer à nos modes de vie. Le coupable, c'est notre cerveau. Après 300 000 ans d'évolution, il n'a qu'un objectif : produire de la dopamine pour nous rendre heureux. Le reste est sans importance...

    Invité : Sébastien Bohler, auteur de Le bug humain, et si mieux connaître notre cerveau permettait de sauver la planète ? chez Robert Laffont.

    (Rediffusion du 7 février 2019).


    Sur le même sujet

    • Autour de la question

      Comment percer les mystères du cerveau?

      En savoir plus

    • C'est pas du vent

      Dominique Bourg: «l'habitabilité de la planète doit être la priorité»

      En savoir plus

    • Autour de la question

      Comment mieux diriger notre cerveau?

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Environnement: Total, Bolloré... la pression sur les multinationales s'accentue!

    Environnement: Total, Bolloré... la pression sur les multinationales s'accentue!
    Les recours juridiques pour faire pression sur les états et les multinationales se multiplient. La loi sur le devoir de vigilance des multinationales, adoptée en France, en 2017 est un outil exemplaire. Deux ans après son entrée en vigueur, les procès (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.