GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Cuba dénonce l'«expulsion injustifiée» par Washington de deux de ses diplomates (ministre des Affaires étrangères)
    • Washington expulse deux diplomates cubains à l'ONU accusés d'atteinte à la sécurité nationale (département d'Etat)

    Dacian Ciolos

    Le Premier ministre roumain Dacian Ciolos assiste à une réunion du Parti libéral national (PNL) à Bucarest, le 6 novembre 2016. © AFP/DANIEL MIHAILESCU

    Il était arrivé à la tête d’un gouvernement de technocrates à l’automne 2015, après l’incendie meurtrier d’une discothèque jetant une lumière crue sur les pratiques de corruption ancrées dans le pays. Il venait alors de la Commission européenne où les questions agricoles le tenaient occupé depuis 4 ans. Aujourd’hui, son engagement pro-européen ne se dément pas. Il vient de fonder un nouveau mouvement politique baptisé « +Plus », comme plus d’Europe notamment, mais aussi PLUS, Parti de la liberté, l’unité et la solidarité. A ce stade, mouvement politique de centre droit encore difficile à classer, certains l’assimilent plus ou moins à la République En Marche d’Emmanuel Macron. Avec Dacian Ciolos, nous évoquons les attentes des Roumains en amont des élections européennes prévues dans un peu plus d’un mois. Le pays reste le plus pauvre d’Europe, toujours en proie aux scandales de corruption et désormais tentés par le populisme. Avec qui entend-il mener la bataille pour les Européennes ? Quels sont ses alliés en Roumanie et à l’extérieur ? Que faut-il changer dans l’Union européenne sous le feu des critiques ?

    Dacian Ciolos répond aux questions de Sophie Malibeaux (RFI), Alain Salles (le journal Le Monde) et Françoise Joly (TV5-Monde).


    Sur le même sujet

    • Ici l'Europe

      Dacian Ciolos dénonce l'inefficacité des hotspots

      En savoir plus

    • Didier Leschi, directeur général de l'Office Français de l'Immigration et de l'Intégration

      Didier Leschi, directeur général de l'Office Français de l'Immigration et de l'Intégration

      INTERNATIONALES reçoit Didier Leschi. Il dirige, depuis 2015, l’Office français de l’immigration et de l’intégration, l’OFII. Il est aussi connu pour ses compétences …

    • Jacqueline Moudeina, avocate tchadienne

      Jacqueline Moudeina, avocate tchadienne

      L’avocate tchadienne Jacqueline Moudeina est l'invitée d'INTERNATIONALES. Elle a connu la guerre civile et les horreurs du régime Hissène Habré, lutté 25 ans pour qu’il …

    • François Molins, procureur général près la Cour de Cassation

      François Molins, procureur général près la Cour de Cassation

      François Molins est l’invité d’INTERNATIONALES, ce dimanche 9 juin 2019.Procureur général près la Cour de cassation, le juge François Molins s’est fait connaître du grand …

    • Marguerite Barankitse

      Marguerite Barankitse

      Marguerite Barankitse est l’invitée d’Internationales.Octobre 1993 au Burundi, en pleine guerre civile, Maggy Barankitse assiste au massacre de 72 personnes dans sa ville …

    • Brendan Berne, l’ambassadeur d’Australie en France

      Brendan Berne, l’ambassadeur d’Australie en France

      Brendan Berne, l’ambassadeur d’Australie en France, est l’invité d’Internationales ce dimanche 26 mai 2019.Devenu figure médiatique, à l’occasion de la demande en mariage …

    • Le docteur Denis Mukwege

      Le docteur Denis Mukwege

      Le docteur Denis Mukwege est l’invité d’Internationales. Médecin gynécologue, il a reçu le Prix nobel de la paix 2018, aux côtés de la jeune femme yézidie Nadia Murad, …

    • Philippe Close, bourgmestre de Bruxelles

      Philippe Close, bourgmestre de Bruxelles

      Depuis les élections communales d’octobre 2018, il est à la tête d’une majorité « progressiste » autour de son parti le PS, avec les écologistes. Nous évoquons avec lui …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.