GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 17 Mai
Samedi 18 Mai
Dimanche 19 Mai
Lundi 20 Mai
Aujourd'hui
Mercredi 22 Mai
Jeudi 23 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    La Montagne d’or en Guyane, une mine de controverses

    Cécile Kouyouri, cheffe du village Bellevue. © Agnès Rougier / RFI

    57 000 tonnes d’explosifs, 195 millions de litres de fuel et 46 500 tonnes de cyanure : tous les chiffres qui caractérisent le projet de la première mine industrielle de Guyane, la Montagne d’or, sont à sa dimension ; gigantesques. La Montagne d’or est un consortium qui réunit deux multinationales des mines : le Canadien Columbus gold et le russe Norgold. La future mine, de deux kilomètres et demi de diamètre, devrait être creusée à proximité de sites archéologiques amérindiens, et de la réserve biologique de Lucifer Dékou Dékou, riche en biodiversité. Deux raisons pour lesquelles les populations autochtones ne voient pas ce projet d’un très bon œil, raisons auxquelles s’ajoute un choix de développement industriel discutable.


    Sur le même sujet

    • Décryptage

      «Montagne d’or» en Guyane, un projet très décrié

      En savoir plus

    • C'est pas du vent

      Guyane: le projet Montagne d'Or, une absurdité

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.