GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Aujourd'hui
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Afrique: la place des femmes s'améliore dans le monde des affaires

    Lagos, au Nigeria, est l'un des poumons de l'entrepreneuriat africain. Wikimedia

    En Afrique, les positions des femmes entrepreneuses s’améliorent. Selon une étude réalisée par l’agence de communication Havas-Horizon et le réseau de femmes Women in Africa. La nouvelle génération de femmes d’affaires se dit optimiste pour l’avenir. Même si les pesanteurs sociales restent très handicapantes.

    Une grande majorité d’entrepreneuses africaines jugent que l’égalité femme-homme n’est pas satisfaisante dans les entreprises, mais près de huit sur dix constatent un progrès dans l’accession des femmes aux postes à responsabilité.

    Anne-Sophie Bradelle, associée chez Havas Horizon : « Elles ont un regard très lucide sur la situation actuelle qui reste très mauvaise, il ne faut pas se voiler la face, et cependant, il y a cet optimisme très fort qui est de dire qu’une dynamique est à l’œuvre et que les choses bougent rapidement. Et si l'Afrique avance du point de vue économique, il faut qu’elle avance au même rythme sur les questions sociétales ».

    L’Afrique est le continent où l’entrepreneuriat féminin est le plus élevé. C’est aussi celui où le plafond de verre est le plus résistant. Yacine Fal est directrice générale adjointe de la BAD pour la région Afrique du Nord. Dans son organisation il y a des directeurs, mais des directrices adjointes.

    « Je pense que cela va changer. Nous avons des paramètres à tenir. Avec ces indicateurs de plus en plus exigeants, nous serons bien obligés de relever encore le niveau de participation des femmes dans les instances les plus hautes de notre institution », estime-t-elle.

    La Sénégalo-Française, Diana Brondel dirige une fintech, Xaalys. Le monde de la finance comme celui du numérique est hyper masculinisé. Pour elle, l’émancipation des femmes passe par leur présence accrue dans les postes clés de la finance, ceux où tout se joue dans les entreprises.

    « Qui dit entrepreneuriat dit question du financement. L’accès au financement est encore largement trusté par les hommes. Donc, il faut aussi qu’il y ait des poches de financement dédié aux projets d’entrepreneuriat féminin. Parce que c’est aussi en donnant les moyens aux femmes – pas seulement de faire des petits business tactiques – de faire des business « cross régionaux », qu’on aura aussi des femmes qui vont créer de belles entreprises qui elles-mêmes demain pourront réinjecter de l’argent et de la valeur dans l’économie, pour écrire de belles histoires », défend-elle.

    Pour ces femmes, occuper les postes à responsabilité dans les entreprises et les institutions africaines est donc le défi à relever pour que l’égalité prenne tout sens. Pour y arriver, disent-elles, l’un des leviers les plus efficaces et de constituer ou de renforcer les réseaux de femmes d’affaires.


    Sur le même sujet

    • Afrique Économie

      Femmes et entrepreneuriat dans les pays francophones

      En savoir plus

    • Afrique Économie

      La présence des femmes aux postes de hautes responsabilités en Afrique

      En savoir plus

    • Afrique Économie

      Le difficile développement de l'entrepreneuriat des femmes en Afrique francophone

      En savoir plus

    • Grand reportage

      Egalité hommes-femmes en entreprise, les hommes s'y mettent aussi

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Guinée: les déplacés de la bauxite

    Guinée: les déplacés de la bauxite
    En Guinée, l’extraction de la bauxite, la matière première dont on tire l’aluminium, est la principale ressource financière du pays. Au nord-ouest du pays près de la ville de Sangaredi se trouve la mine de la CBG, la Compagnie des bauxites de Guinée. (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.