GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Juillet
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Quand les populistes surfent sur la peur des immigrés

    Dans les serres de la région d’Almeria, notamment à El Ejido, les migrants constituent une main d’œuvre indispensable, payée 4 euros de l’heure. © Leslie Carretero (InfoMigrants)

    À quelques jours des législatives espagnoles, le parti ultra-conservateur, nationaliste et anti-immigration Vox est crédité de 12% des intentions de vote. Mais, nombreux sont les observateurs à penser que ce score est largement sous-estimé. C’est à El Ejido, le potager de l’Europe, près d’Almeria dans le sud du pays, où sont cultivés des tonnes de légumes, que Vox a obtenu son meilleur résultat en décembre 2018. C’est ici que ce jeune mouvement espère battre tous les records dimanche 28 avril 2019. Son principal argument de campagne : l’immigration, un thème paradoxal alors que la main-d’œuvre étrangère est indispensable à l’économie locale. Diane Cambon.

    La campagne anxiogène des Vrais Finlandais a porté ses fruits. La Finlande a déjà voté dimanche dernier (14 avril 2019). Si les sociaux-démocrates ont fini par l’emporter avec à leur tête Antti Rinne, après 20 années de disette, ils ne devancent les Vrais Finlandais que de justesse. Comme dans de nombreux pays européens, la formation d’extrême-droite a surfé sur les peurs des Finlandais et le fantasme d’une invasion de migrants, Anne-Françoise Hivert.

    Antti Rinne, le soir de la victoire de son parti social-démocrate aux législatives finlandaises du 14 avril 2019. © Lehtikuva/Antti Aimo-Koivisto via REUTERS ATTENTION EDITORS

    C’est donc un ancien syndicaliste, avocat de formation, Antti Rinne devrait endosser le rôle de Premier ministre après la victoire de sa formation politique aux législatives finlandaises. Mais, il lui faudra former d’abord une coalition, les véritables négociations devraient commencer, début mai 2019, avec les autres formations politiques et ce ne sera pas facile pour le leader du SDP. Margot Turgy.

     

     

    La guerre des vins « macédoniens ». Malgré la visite « historique » du Premier ministre grec Aléxis Tsípras à Skopje, début avril 2019, de nombreux contentieux perdurent entre la «Macédoine du Nord» et la Grèce. Des producteurs grecs de vin s’indignent de constater que les bouteilles produites un peu plus au nord conservent leur appellation «vin de Macédoine». Les producteurs de ce petit pays des Balkans ont pourtant amélioré la qualité de leurs vins afin de conquérir de nouveaux marchés à l'étranger. Mais, cette stratégie pourrait être remise en question par les disputes autour de l'appellation. Laurent Geslin.

    Les vignes du Château Kamnik au-dessus de Skopje. © RFI/Laurent Geslin

    Des réfugiés italiens déboutés au Canada. Une famille d'Italiens originaires des Pouilles a demandé l'asile au Canada parce qu’elle se sentait menacée par la mafia. Le père de famille était un ancien membre de la mafia locale qui a témoigné contre son clan. Mais, le Canada n’a pas voulu leur donner asile et ils doivent retourner chez eux. Cécile Debarge.


    Sur le même sujet

    • Espagne

      VOX, un parti populiste aux portes du Parlement espagnol

      En savoir plus

    • Accents d'Europe

      La vieille Europe et ses nouveaux populistes

      En savoir plus

    • Finlande

      Antti Rinne, le prochain Premier ministre de la Finlande

      En savoir plus

    • Grèce

      Grèce et Macédoine du Nord célèbrent leur nouvelle entente

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Nos amies les bêtes, on les protège… on les craint

    Nos amies les bêtes, on les protège… on les craint
    Comme la chenille processionnaire qui continue sa migration vers le Nord de l’Europe, réchauffement climatique oblige. Ses poils urticants sont un cauchemar pour l’homme. Le ravageur forestier envahit désormais les Pays-Bas. Pour de nombreux Néerlandais, (…)
    • Nos amies les bêtes, on les protège… on les craint

      Nos amies les bêtes, on les protège… on les craint

      Comme la chenille processionnaire qui continue sa migration vers le Nord de l’Europe, réchauffement climatique oblige. Ses poils urticants sont un cauchemar pour l’homme. …

    • Les capitales européennes qui disent non à la voiture

      Les capitales européennes qui disent non à la voiture

      Les transports : premiers émetteurs de gaz à effet de serre. Et dans ce peloton, les voitures des particuliers arrivent en tête, loin devant les poids lourds ou les véhicules …

    • Atteindre les étoiles: les filières d'excellence

      Atteindre les étoiles: les filières d'excellence

      Il y a 50 ans, l'homme posait le pied sur la Lune pour la première fois. Aujourd'hui, la NASA veut relancer les missions lunaires. Astronaute ! Ça fait rêver ! Pour les …

    • Prison: comment éviter la récidive?

      Prison: comment éviter la récidive?

      La surpopulation carcérale est toujours d’actualité en Europe, les peines alternatives sont en hausse, mais la réinsertion est à la peine.Tableau très mitigé des prisons …

    • Le légendaire Orient-Express bientôt de retour?

      Le légendaire Orient-Express bientôt de retour?

      Accents d’Europe vous emmène aujourd’hui dans un voyage lent qui laisse défiler les paysages, un voyage en train. Et le premier d’entre eux reste dans l’imaginaire collectif …

    • Systèmes de santé en crise

      Systèmes de santé en crise

      En Bulgarie, le système de santé fait face à plusieurs difficultés : sous financé ; exsangue, en raison de l’exode massif de ses médecins et de ses infirmières ; il est …

    • Les Grecs choisissent le changement

      Les Grecs choisissent le changement

      Exit donc le parti d’ultra-gauche Syriza en Grèce. Et son Premier ministre Alexis Tsipras. C’est l’alternance après presque quatre ans d’austérité. Ainsi, en ont décidé …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.