GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 24 Septembre
Mercredi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Afrique du Sud [Série 4/5]: La lutte en musique

    Lors des manifestations, les chants étaient une arme non violente d’intimidation et de mobilisation pour les combattants de la liberté. (Photo d'illustration) ©ANTOINE DEMAISON, MARYKE VERMAAK /AFP

    L’Afrique du Sud célèbre samedi 25 ans de démocratie. Le 27 avril 1994 étaient organisées les premières élections libres du pays après le régime de l’apartheid. Quelques jours plus tard, Nelson Mandela devenait président. À cette occasion, RFI vous emmène toute cette semaine auprès de la nation arc-en-ciel. Retour aujourd’hui sur l’importance de la musique dans la lutte pour faire tomber le régime de l’apartheid. Les chants de libération continuent aujourd’hui de résonner dans les meetings politiques de tous les partis, et l’ancien président Jacob Zuma a même pour projet d’enregistrer un disque reprenant ces chansons. Mais à l’origine, cette musique jouait un rôle clé pour mobiliser les opposants au régime, et faire passer des messages.


    Sur le même sujet

    • Reportage Afrique

      Afrique du Sud [Série 3/5]: les «anciens de Soweto»

      En savoir plus

    • Reportage Afrique

      Afrique du Sud [Série 2/5]: les «born free»

      En savoir plus

    • Reportage Afrique

      Afrique du Sud [Série 1/5]: les secrets de l'apartheid

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.