GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Croc nature et cuisine buissonnière

    Ail des ours. © RFI/Clémence Denavit

    Avant de cultiver les plantes, avant même d'être un chasseur, l'homme était un cueilleur. Il se nourrissait de plantes et de fleurs sauvages. Il savait distinguer, d'instinct et d'expériences, les plantes comestibles de celles toxiques, et potentiellement mortelles. Ces plantes lui suffisaient pour vivre et pour se soigner. Les plantes, les feuilles, les fleurs sont cuisinées et savourées à leur juste valeur dans de nombreux pays à travers le monde, en Afrique bien sûr, mais aussi au Japon où les plantes sont toujours à portée de baguettes, où la nature fait encore partie intégrante du quotidien. L'Europe, elle, s'est majoritairement détournée des plantes sauvages au Moyen Âge. Dans les assiettes, la viande synonyme de richesses et d'opulence s'est imposée. Les plantes sauvages, le savoir et la connaissance liés à la botanique se sont progressivement perdus. Aujourd'hui, les chefs cuisiniers remettent les plantes au goût du jour. La nature dans l'assiette, à l'instar de Marc Veyrat, Chef trois étoiles de la « Maison des bois » face au Mont Blanc, pionnier en la matière ; de Régis Marcon à Saint-Bonnet-le-Froid ou encore Jean Sulpice dans son « Auberge du père Bise » sur les bords du lac d'Annecy.

    (Rediffusion du 12 mai 2018).

    Pour croquer cette nature surprenante, omniprésente même en ville à qui sait la repérer, nous sommes partis, les yeux grands ouverts et la curiosité en bandoulière, dans le parc de l'île Saint-Germain, à deux pas de RFI, à Issy-les-Moulineaux, avec notre guide et invité l'ethnobotaniste François Couplan.

    Auteur de plus de 80 ouvrages sur les plantes et leurs utilisation traditionnelles, il vient de publier Cuisiner les plantes de montagne, aux éditions Glénat (mai 2018).

    François Couplan organise également tout au long de l'année des stages de découverte des plantes, de « Survie douce ». Il a fondé, à Lyon, le collège pratique d'ethnobotanique : une école pratique dans laquelle des formations pratiques sur trois ans en ethnobotanique sont dispensées.

    Pour plus d'informations :
    Le site de François Couplan
    -
     La formation personnalisée proposée par François Couplan.

    LES RECETTES

    PESTO DES BOIS (A l'ail des ours)

    Préparation 15 mn cuisson 3 mn

    Ingrédients pour 8 personnes :

    200 g de feuilles d'ail des ours
    50 g de noisettes
    30 g de gruyère
    2 c. à s. de vinaigre de cidre
    6 c. à s. d'huile d'olive
    Sel

    Coupez le fromage en morceaux. Faites légèrement griller les noisettes à la poêle. Mixez le tout.
    Hachez finement les feuilles d'ail des ours. Ajoutez à votre pâte et mixez en ajoutant progressivement l'huile.
    Prêt, le mélange doit former une pâte crémeuse.

     

    THE TCHAÏ à la racine de Benoite Urbaine
    Saveur de clous de girofle.

    Lait de riz
    Prendre des racines de benoite urbaine réparties en 3 tas.
    Faire bouillir le 1er tas. Puis mettre le 2ème tas, laissez infuser.
    Une fois que le liquide n'est plus bouillant, ajouter le 3ème tas, mixer, filtrer et vous avez un tchaï.

     

    SOUPE D'ORTIES, écume aux fruits de berce

    Préparation 15 mn

    Cuisson 30 mn

    Pour 6 personnes :

    400 g d'orties
    1 ombelle de fruits de berce
    5 ou 6 pommes de terre
    2 oignons
    2 c. à s. d'huile d'olive
    2 l d'eau
    50 g de sucre
    25 cl de lait (de soja idéalement)
    Sel

    Hachez les oignons et faites les revenir à l'huile dans un faitout. Épluchez les pommes de terre, coupez-les en morceaux et ajoutez-les aux oignons.
    Hachez les orties et ajoutez-en les deux tiers dans le faitout.
    Versez l'eau, salez et laissez cuire 30 mn.
    En fin de cuisson, ajoutez le reste des orties et mixez.

    Préparez la crème de fruits de berce : faites fondre le sucre dans une casserole et laissez-le blondir. Arrêtez le caramel avec le lait. Ajoutez les fruits de berce hachés et mixez longuement. Filtrez et mixez de nouveau pour obtenir une écume.

    Servez la soupe et ajoutez dans chaque bol une cuillerée d'écume de fruits de berce.


    Sur le même sujet

    • Le goût du monde

      Fruit de résistance

      En savoir plus

    • Goût de France/ Good France

      Le goût du thé, un savoir-faire «Made in France»

      En savoir plus

    Prochaine émission

    La cuisine de Guy Savoy: simplement jubilatoire!

    La cuisine de Guy Savoy: simplement jubilatoire!
    Le chef triplement étoilé du restaurant de l'Hôtel de la Monnaie à Paris - 3 étoiles au Guide Michelin et meilleure Table du monde, selon « La Liste », nous reçoit dans sa cuisine. Gourmand assumé, ambassadeur de la gastronomie française, Guy Savoy savoure (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.