GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Irak: une attaque fait 12 morts dans la ville sainte chiite de Kerbala (sécurité)
    • Yémen: les rebelles annoncent vouloir arrêter toutes les attaques contre l'Arabie (dirigeant insurgé)
    • Affaire Karachi: le parquet demande un procès pour Balladur et Léotard (source judiciaire)
    • Respect de la vie privée: Facebook suspend des dizaines de milliers d'applications
    • Commerce: Trump ne pense pas aboutir à un accord avec Pékin avant l'élection de 2020
    • Procès Mélenchon en France: le jugement mis en délibéré au 9 décembre
    • Greta Thunberg espère que la société a atteint «un tournant» sur le climat (interview à l'AFP)

    Les évacuations sanitaires

    Le président zimbabwéen, Robert Mugabe, assoupi lors du dîner officiel du sommet Afrique-France, le 13 janvier 2017, à Bamako. © AFP/SEBASTIEN RIEUSSEC

    Alors que le Continent regorge de médecins compétents et diplômés, l'Afrique continue d'évacuer systématiquement ses dirigeants et leurs proches pour se faire soigner à grands frais dans les hopitaux européens, asiatiques ou américains, même pour les pathologies les plus bénignes. Et toujours aux frais du contribuable. Au regard du coût de ce tourisme médical, des élites, des médecins et des membres de la société civile dénoncent. Faut-il légifirer sur les évacuations sanitaires des dirigeants ?

    Avec :
    - Professeur Abdoul Kane, cardiologue, professeur à l’Université Cheikh Anta Diop, directeur de la Polyclinique universitaire de Dakar
    - Professeur Aimé Bonny, cardiologue et universitaire, enseignant à la Faculté de médecine et des sciences pharmaceutiques de Douala
    - Docteur Roger Moyou-Mogo, médecin et journaliste à la Télévision
    - Docteur Massamba Diop, médecin urgentiste et aérospatial, président de SOS médecins Sénégal, diplômé de l'Université Paris VI en médecine de rapatriement.


    Sur le même sujet

    • Reportage Afrique

      Le tourisme médical, un secteur d'avenir pour la Tunisie ?

      En savoir plus

    • Invité France

      La France s’ouvre au tourisme médical

      En savoir plus

    • Priorité santé

      1. Inde-Afrique : tourisme médical à quel prix ?

      En savoir plus

    • Priorité santé

      2. Inde-Afrique : tourisme médical à quel prix ?

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Que peut-on attendre du dialogue national au Cameroun?

    Que peut-on attendre du dialogue national au Cameroun?
    Le président camerounais Paul Biya convoque, fin septembre 2019, un dialogue national au sujet de la crise séparatiste qui secoue son pays depuis 2017. Un conflit qui a fait plus de 2 000 morts et 530 000 déplacés. Que peuvent espérer les Camerounais (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.