GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Aujourd'hui
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Etats-Unis: le Congrès bloque une vente d'armes à l'Arabie saoudite, un revers pour Trump
    • Ankara juge «injuste» la décision américaine de bloquer sa participation au programme F-35
    • États-Unis: rejet par la Chambre des représentants d'une motion appelant à une procédure de destitution de Trump
    • CAN 2019: le Nigeria domine la Tunisie 1-0 lors de la petite finale et termine 3e de la compétition
    • Abandon des poursuites contre l'acteur américain Kevin Spacey dans le Massachusetts

    Abondance de blé annoncée dans l'hémisphère Nord

    Aux Etats-Unis la qualité des cultures est supérieure à la moyenne décennale. ©Balint Porneczi/Getty Images

    La tendance est au repli des cours sur le marché mondial du blé. De toutes parts, on anticipe de très belles récoltes, en particulier en Russie, le premier exportateur mondial.

    Abondance de blé annoncée dans l'hémisphère Nord ! Le Conseil international des céréales (IGC) a encore revu la production mondiale à la hausse jeudi dernier. 762 millions de tonnes de blé devraient être récoltées en 2019, d'après l'organisation intergouvernementale basée à Londres, soit 27 millions de tonnes de plus que l'an dernier, 10 millions de tonnes de plus que la consommation mondiale.

    Amples récoltes de l'Inde au Canada en passant par l'UE

    Aux États-Unis, la qualité des cultures est supérieure à la moyenne décennale. Le Canada prévoit de récolter plus de blé, de même que l'Union européenne, anticipe la Commission de Bruxelles (141,3 millions de tonnes), grâce à une augmentation des semis et à un printemps plus doux que l'an dernier.
    En Asie, la Chine produira davantage (131,5 millions de tonnes), tout comme l'Inde (99,12 millions de tonnes), ce qui pèse actuellement sur les prix indiens du blé. Pour calmer le mécontement des agriculteurs, en plein scrutin, les autorités de New Delhi viennent d'imposer une taxe de 40 % sur les importations.

    La Russie sera massivement présente sur les marchés

    La hausse de la production céréalière mondiale, on la doit cependant avant tout à la Russie. Les sources convergent, la Russie devrait cette année frôler voire dépasser les 80 millions de tonnes récoltées, comme en 2017, soit environ 8 millions de tonnes de plus que l'an dernier. La société de conseil Agritel l'a constaté en inspectant les champs dans les régions de Krasnodar et Rostov : les surfaces ont augmenté et les rendements seront meilleurs grâce à de bonnes conditions de semis et de germination. De quoi asseoir le rang de premier exportateur mondial de blé que la Russie a ravi aux États-Unis. « Une forte concurrence de la mer Noire est encore à prévoir pour le blé français cette année », confirme Agritel. D'autant que l'Ukraine et le Kazakhstan annoncent aussi de très belles récoltes.

    Rien n'est joué en Europe et aux États-Unis

    L'impact se fait sentir sur les cours mondiaux du blé. Ils n'ont cessé de plonger depuis trois semaines à environ 160 dollars la tonne sur la Bourse de Chicago et environ 170 euros sur Euronext à Paris. Pourtant, rien n'est joué jusqu'à la récolte. En Europe du Sud, la sécheresse inquiète. Aux États-Unis, c'est au contraire l'excès de pluie qui pourrait dégrader la qualité des épis. Les spéculateurs ont jusqu'à présent parié comme jamais à la baisse des cours du blé, mais ils pourraient brutalement changer d'avis.

    Prochaine émission

    Bitume et granit, des marchés tendus en France à l'approche des municipales

    Bitume et granit, des marchés tendus en France à l'approche des municipales
    A neuf mois des municipales les chantiers urbains s'accélèrent en France. Ce qui entraîne des difficultés d'approvisionnement en granit et en bitume.
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.