GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Mardi 25 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 27 Juin
Vendredi 28 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Jean-Pierre Gibrat: quand le trait met l'humain en lumière

    Jean-Pierre Gibrat publie un ArtBook "L'Hiver en été" aux éditions Daniel Maghen avec Rebecca Manzoni © Editions Daniel Maghen

    Quand on feuillette l'ArtBook «L'Hiver en été», quand on regarde les dessins et les crayonnés, les reproductions de planches ou de couvertures de bandes dessinées, les illustrations aussi, on a une impression assez incroyable : celle d’être soi-même dans le dessin, de faire partie de la scène que l’on a sous les yeux, ou d’en être le proche spectateur. Pourtant, les œuvres de Jean-Pierre Gibrat ont l’air de nous parler d’une autre époque, celle de la première moitié du XXe siècle qui l’intéresse tant, celle des deux guerres mondiales et de l’entre-deux guerres, dans laquelle il met en scène ses personnages avec une humanité si touchante qu’on voudrait être leur ami, ou leur amant. Est-ce pour cela que ces images nous parlent autant ? Est-ce l’élégance des traits, est-ce la douceur de la lumière, est-ce la précision des décors, est-ce les attitudes des personnages qui donnent cette étrange impression de partager les émotions qu’il nous livre par la magie de son trait et de ses couleurs ?

    Dans «L'Hiver en été», on retrouve les dessins de Jean-Pierre Gibrat, mais aussi ses mots, recueillis par la journaliste de France Inter Rebecca Manzoni, ArtBook publié aux éditions Daniel Maghen.

    Reportage de Fanny Bleichner sur l'exposition «La voix libérée» qui permet de s'intéresser à la poésie sonore et à découvrir au Palais de Tokyo, jusqu'au dimanche 12 mai 2019.

    Prochaine émission

    Madame Favart enfin chez elle!

    Madame Favart enfin chez elle!
    Il y a quelques jours à peine, Jacques Offenbach aurait eu 200 ans. La Belle Hélène, Orphée aux Enfers, La Vie Parisienne, Les Contes d’Hoffman, voici quelques-unes de ses œuvres les plus célèbres. Madame Favart est beaucoup moins connue. Elle fut pourtant (…)
    • Madame Favart enfin chez elle!

      Madame Favart enfin chez elle!

      Il y a quelques jours à peine, Jacques Offenbach aurait eu 200 ans. La Belle Hélène, Orphée aux Enfers, La Vie Parisienne, Les Contes d’Hoffman, voici quelques-unes de …

    • Berthe Morisot, impressionniste et impressionnante

      Berthe Morisot, impressionniste et impressionnante

      Berthe Morisot est l’une des grandes figures de l’impressionnisme, mais ce n’est certainement pas la plus connue. Elle en est pourtant l’une des fondatrices aux côtés …

    • Magma, nom de «Zëss»!

      Magma, nom de «Zëss»!

      Magma est le plus ancien des groupes français. Il a permis de faire émerger Teddy Lasry, Didier Lockwood, Bernard Paganotti, Jannick Top ou Claude Engel. Un groupe unique, …

    • Le rapport W, infiltré à Auschwitz

      Le rapport W, infiltré à Auschwitz

      C’est par le biais du témoignage que Gaétan Nocq a pris l’habitude de raconter les grands événements du XXème siècle à hauteur d’homme. Il avait raconté la vie d’appelé …

    • Dora Maar, un modèle d'artiste

      Dora Maar, un modèle d'artiste

      Pour le grand public, Dora Maar est évidemment la maîtresse de Picasso. Mais, c’est oublier que cette femme libre et indépendante n’était pas seulement une muse et un …

    • Quentin Dupieux se prend une veste

      Quentin Dupieux se prend une veste

      Quentin Dupieux est un quadragénaire barbu, souvent avec une casquette vissée sur la tête. Dans la musique électronique, on l’appelle Mr Oizo. Derrière la caméra, il …

    • Françoise Nyssen, plaisir et nécessité

      Françoise Nyssen, plaisir et nécessité

      Françoise Nyssen a publié des Prix Nobels de Littérature (Svetlana Aleksievitch, Imre Kertesz et Günter Grass), des Prix Goncourt (Mathias Enard, Jérôme Ferrari, Laurent …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.