GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Aujourd'hui
Dimanche 25 Août
Lundi 26 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Guerre commerciale États-Unis/Chine: Johnson «très inquiet», «ce n'est pas une manière de faire»
    • L'Union doit «laisser tomber» le filet de sécurité irlandais pour éviter un Brexit sans accord (Boris Johnson)
    • Allemagne: à Dresde, des milliers de manifestants se mobilisent contre l'extrême droite
    • Jour de l'Indépendance en Ukraine: la parade militaire annulée, mais défilé non officiel à Kiev
    • G7 : Emmanuel Macron et Donald Trump déjeunent ensemble avant le sommet (présidence française)
    • Amazonie: Emmanuel Macron appelle à «une mobilisation de toutes les puissances»
    • G7: «Les tensions commerciales sont mauvaises pour tout le monde», prévient Emmanuel Macron
    • G7: Emmanuel Macron appelle les anti-G7 «au calme» et les invite «à résoudre les problèmes ensemble»
    • L'Union européenne ripostera si les Etats-Unis taxent le vin français, annonce Donald Tusk, le président du Conseil européen
    • Un accord UE-Mercosur est «difficilement» imaginable quand l'Amazonie brûle, avertit Donald Tusk (UE)
    • G7: Donald Trump est arrivé en France pour participer au sommet

    BioUrban, l’arbre robot

    L'arbre électromécanique, le Biourban 2.0, a la capacité d’épurer l’air pollué et de rejeter autant d’oxygène que 368 eucalyptus naturels. ©BioMiTech

    Une société mexicaine a mis au point un « végétal » hybride mi mécanique, mi-biologique qui a la capacité de filtrer l’air pollué dans les villes en rejetant autant d’oxygène que 300 arbres.

    Sur la planète, plus de la moitié de l’humanité vit désormais dans des mégalopoles. Aux émissions de polluants crachées par les industries, s’ajoutent celles liées aux activités humaines et principalement à la circulation automobile urbaine fonctionnant aux énergies fossiles. Selon l’Organisation mondiale de santé, 7 millions de personnes meurent chaque année à cause de la pollution de l’air ambiant.

    Les liens de cause à effet, entre une végétation qui se raréfie en ville, la dégradation de qualité de l’air dans les cités et l’appauvrissement de la biodiversité dans notre monde ultra-urbanisé ne sont plus aujourd’hui à prouver.

    En conséquence, il n’est plus temps de se prendre le chou, a décidé la société mexicaine BioMiTech devant l’imminence d’une catastrophe écologique maintes fois annoncée.

    L’entreprise a mis au point un arbre électromécanique bioinspiré par le phénomène de la photosynthèse des végétaux. Le Biourban 2.0, a la capacité d’épurer l’air pollué et de rejeter autant d’oxygène que 368 eucalyptus naturels. La structure de base de l’arbre robot mexicain est métallique, elle mesure 4 mètres de haut et renferme dans cinq cylindres, 500 litres de micro-algues. Ces organismes vivants ont la faculté de digérer le dioxyde de carbone, le dioxyde d’azote, le monoxyde de carbone en filtrant jusqu’à 13 millions de mètres cubes d’air par an, selon les données techniques du site web de la société mexicaine.

    Les algues, sont changées une fois tous les trois ou quatre mois, elles ne sont pas ensuite jetées, mais recyclées afin de servir d’engrais pour les cultures. Les fondateurs et dirigeants de BioMiTech précisent que leur technologie ne sert pas à remplacer les véritables arbres, mais qu’elle permet de réduire la pollution atmosphérique dans des endroits stratégiques comme des routes, des carrefours, des intersections et des sites fortement pollués sur lesquels il n’est pas possible d’implanter la moindre végétation.

    Tout le dispositif fonctionne en automatique 7j/7 et 24h/24 et une batterie de capteurs mesurent la qualité de l’air en temps réel. La nuit, les algues continuent leur travail de photosynthèse et de recyclage de l’air grâce à un éclairage artificiel dont l’énergie a été fournie dans la journée par des panneaux solaires surplombant le système.

    Le coût d’un arbre robot s’élève à 50 000 dollars l’unité, plusieurs ont déjà été installés au Mexique, au Panama, en Colombie et en Turquie. Mais le Biourban compte aussi planter ses racines 2.0 en France et le Royaume-Uni a le projet de déployer une forêt de 300 arbres robots aux alentours de Londres.

    Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr

    • De l’eau dans le désert

      De l’eau dans le désert

      En s’inspirant des particularités biologiques des cactus, des scarabées et des herbes sèches qui réussissent à survivre sans aucune goutte d’eau dans les déserts, des …

    • Un drone pliable et urgentiste (rediffusion)

      Un drone pliable et urgentiste (rediffusion)

      Des scientifiques suisses ont mis au point un petit drone pliable qui se faufile partout. Inspiré par les oiseaux qui changent la configuration de leurs ailes pour franchir …

    • Un avion à propulsion ionique (rediffusion)

      Un avion à propulsion ionique (rediffusion)

      Petite révolution dans le monde de l’aéronautique, des scientifiques américains sont parvenus à faire décoller un mini-avion qui a réussi à voler sur plus de 50 mètres …

    • L’Aquanaut, l’androïde sous-marin

      L’Aquanaut, l’androïde sous-marin

      L’Aquanaut mis au point par une jeune société américaine est capable de changer de forme, passant ainsi d’une configuration de sous-marin à celle d’humanoïde équipé de …

    • Aux États-Unis, le Pentagone expérimente des ballons de surveillance

      Aux États-Unis, le Pentagone expérimente des ballons de surveillance

      Les États-Unis expérimentent un nouveau système de surveillance masse de sa population à l’aide de ballons placés en haute altitude. Ce projet piloté par les forces armées …

    • ACES, peau artificielle ultrasensible

      ACES, peau artificielle ultrasensible

      Des scientifiques asiatiques ont développé une peau synthétique d’une sensibilité extrême surnommée peau électronique à codage asynchrone (ACES pour Asynchronously Coded …

    • Des membranes anti-CO2 pour lutter contre le réchauffement climatique

      Des membranes anti-CO2 pour lutter contre le réchauffement climatique

      Avec l’objectif de réduire notre empreinte carbone et les émissions de gaz à effet de serre, des chercheurs suisses ont conçu une membrane qui filtre le CO2 que les cheminées …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.