GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 26 Juin
Jeudi 27 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Haute-Autriche: la nomination d'un peintre d'extrême droite sème le tourment

    C'est le FPO de haute Autriche qui a nommé le peintre décrié Odin Wiesinger. Sur la photo, des supporters du parti d'extrême droite FPÖ lors du second tour de l'élection présidentielle à Vienne (Autriche), le 22 mai 2016 (Illustration). AFP/Joe Klamar

    En Autriche, le monde de la culture s’inquiète de la nomination d’un peintre controversé au Conseil culturel du Land de Haute-Autriche. Eclairages.

    de notre correspondante à Vienne,

    Cet artiste, connu sous le nom d’Odin Wiesinger, est le peintre préféré de l’extrême droite, c’est d’ailleurs le FPÖ de Haute-Autriche qui l’a nommé à ce poste. Dans ses œuvres, il représente souvent les burschenschaften, ces corporations estudiantines à l’idéologie parfois extrême, dont il est lui-même membre. Il a par exemple peint une scène de « Mensur », sorte de duel à l’épée initiatique, un rite de passage obligé dans certaines burschenschaften. Il a également régulièrement collaboré avec des magazines de l’ultra droite comme Info-Direkt. Au vu de ce profil pour le moins controversé, plusieurs organisations culturelles de Haute-Autriche ont envoyé une lettre au gouverneur du Land, un conservateur, pour qu’il rejette cette nomination. Mais ce dernier l’a rappelé, les partis politiques ont le droit de nommer qui ils veulent. La désignation d’Odin Wiesinger a donc été entérinée cette semaine.

    Une nomination qui a provoqué incompréhension et indignation

    Si le Conseil culturel du land ne prend pas de décision, il a tout de même pour mission d’émettre un avis sur la politique culturelle de la région ou sur de possibles subventions. C’est pourquoi le parti social-démocrate s’est indigné d’une telle nomination, parlant de « provocation absolue ». Nomination également vivement critiquée par un groupement d’artistes autrichiens, nommé Die Vielen, que l’on pourrait traduire par « les nombreux ». Ils dénoncent une instrumentalisation politique du Conseil culturel.

    Ce mouvement, né en Allemagne et repris en Autriche il y a peu, compte près de 270 soutiens dont ceux d’institutions artistiques importantes en Autriche tel le Burgtheater ou le Musée du Belvédère. Leur but est de défendre la liberté de l’art qu’ils estiment menacée avec la montée des populismes de droite.

    Le monde du cinéma particulièrement mobilisé

    Notamment à travers l’initiative #klappeauf. Plusieurs cinéastes réalisent en effet des courts-métrages engagés qui sont ensuite diffusés sur internet et même parfois projetés en public, une manière de résister, selon eux, au gouvernement autrichien. Et ces dernières semaines, il y a un certain malaise dans les milieux du cinéma dû à plusieurs nominations polémiques émanant du ministère de la Culture.

    Une lettre ouverte a même été envoyée au ministre, Gernot Blümel, lettre dans laquelle les professionnels s’alarment de ces nominations qui pourraient avoir des conséquences, selon eux, sur le financement des films plus expérimentaux et innovants. Un débat qui intervient alors même que l’Autriche est dignement représentée en ce moment au Festival de Cannes grâce la réalisatrice Jessica Hausner, qui concourt pour la palme d’or avec son film Little Joe.

    Prochaine émission

    Kosovo: l'économie nationale peine à offrir des emplois à ses citoyens

    Kosovo: l'économie nationale peine à offrir des emplois à ses citoyens
    Alors que les négociations sur la « normalisation des relations » entre Belgrade et Pristina sont plus que jamais dans l'impasse, l'économie du Kosovo peine à offrir des emplois à ses citoyens. Au contraire, malgré une croissance soutenue, les chômeurs (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.