GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Mardi 18 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 20 Juin
Vendredi 21 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    États-Unis: Donald Trump lance officiellement sa campagne pour un deuxième mandat
    Dernières infos
    • Trump accuse les démocrates d'être guidés par «la haine»
    • Trump: «Le monde entier» envie la santé de l'économie américaine
    • Trump dénonce les «Fake News» dès le début de son meeting en Floride
    • Trump lance sa campagne pour 2020 depuis Orlando en Floride
    • Le Japon accuse un déficit commercial en mai, nouveau repli des exportations
    • Attribution du Mondial 2022 au Qatar: Michel Platini ressort libre de garde à vue
    • Canada: Trudeau annonce l'agrandissement d'un oléoduc controversé

    Pourquoi faire la sieste?

    Faire la sieste a des vertus thérapeutiques. © Pixabay

    Pourquoi faire la sieste ?

    Pour récupérer sur notre dette de sommeil grandissante ? Quand les neurosciences démontrent les vertus thérapeutiques des petits sommes et des grandes siestes...

    Et si nous faisions l’éloge de la sieste que l'on sait réparatrice, mais qu’on a toujours tendance à considérer à tort comme la marque des paresseux... Or, ce nous démontrent les plus récentes études neuroscientifiques, ce sont les formidables vertus thérapeutiques des petits sommes et des grandes siestes... un véritable médicament rarement pris au sérieux et rarement prescrit, qui s’avère pourtant un remède indispensable pour notre bonne santé physique et psychique, face à une dette de sommeil en constante augmentation dans nos sociétés.

    Avec Brice Faraut, neuroscientifique, il a mené des recherches pendant plusieurs années sur les effets de la restriction de sommeil à l'Université libre de Bruxelles, au sein d'un large consortium européen. En 2014, à Paris, il participe à la création de l'équipe de recherche VIFASOM (Vigilance, Fatigue, Sommeil et Santé publique) associée au Centre du sommeil et de la vigilance de l'Hôtel-Dieu (Université Paris Descartes-APHP), au sein desquels il poursuit ses travaux sur les effets de la privation de sommeil et ceux de la récupération chez l'homme.

    → Son ouvrage Sauvés par la sieste vient de paraître chez Actes Sud.


    Sur le même sujet

    Prochaine émission

    Quelle chimie du vivant et pour le vivant?

    Quelle chimie du vivant et pour le vivant?
    Si la vie dépend de la capacité des organismes vivants à utiliser efficacement le potentiel chimique de leur environnement, pourquoi ne pas s’en inspirer pour faire face à nos crises énergétiques ? Mais comment ? Comment reproduire artificiellement la (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.