GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    «Nous souhaitons que les autorités iraniennes se montrent transparentes dans ce dossier et agissent sans délai pour mettre fin à cette situation inacceptable», a déclaré Agnès Von Der Mühll, porte-parole du Quai d'Orsay, lors d'un point de presse électronique ce mercredi après la révélation dans la presse de cette arrestation, survenue en juin dernier. Roland Marchal, chercheur à l'Institut d'études politiques, est un collègue de Fariba Adelkhah, une Franco-Iranienne directrice de recherche au centre de recherches internationales de Sciences Po à Paris. Tous deux devaient se retrouver en Iran et ont été arrêtés au printemps par les Gardiens de la révolution islamique, lesquels évoquent des soupçons d'espionnage.

    Le golfe arabo-persique est-il au bord de l'embrasement?

    Capture d'écran de la vidéo publiée par l'agence Tasnim le 27 avril 2019, montrant un drone survolant un porte-avions américain dans le golfe Persique. © Agence Tasnim

    Le ton est assez peu amène, ces derniers jours, entre les États-Unis et leurs alliés dans le golfe arabo-persique d'un côté, et l'Iran de l'autre. «Si l'Iran veut se battre, ce sera la fin officielle de l'Iran, plus jamais de menace contre les États-Unis», dit Donald Trump sur Twitter. «Les railleries génocidaires ne mettront pas fin à l'Iran», réplique le chef de la diplomatie iranienne. Ce ne sont pas que des mots : les États-Unis ont renforcé leur présence militaire dans la région et des attaques contre des installations pétrolières saoudiennes par des alliés de Téhéran ont eu lieu, ainsi que de mystérieux sabotages de bateaux. Le golfe arabo-persique est-il au bord de l'embrasement ? C'est la question du jour.

    Pour en débattre :
    - Philip Golub
    , professeur de relations internationales et d'économie politique internationale à l'Université américaine de Paris, membre du Conseil scientifique de l’IreMMO, auteur de Une autre histoire de la puissance américaine (Le Seuil 2011)
    - Camille Lons, coordinatrice et chercheuse pour le Conseil européen pour les relations internationales, spécialiste de la géopolitique des pays du golfe Persique et de la péninsule Arabique.


    Sur le même sujet

    • Le monde en questions

      L'heure de tous les dangers dans le Golfe?

      En savoir plus

    • France

      L’armée française garde la tête froide dans le Golfe

      En savoir plus

    • États-Unis / Golfe

      Golfe Persique: John Bolton, le faucon de l'administration Trump

      En savoir plus

    • Irak / Iran

      Escalade des tensions dans le Golfe: cafouillage sur la «menace» iranienne

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.