GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Mardi 25 Juin
Mercredi 26 Juin
Aujourd'hui
Vendredi 28 Juin
Samedi 29 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Assurances: de nouveaux acteurs locaux à la place des groupes historiques

    La page d’accueil du site de l'assureur panafricain Olea qui profite du retrait des assureurs internationaux historiques en Afrique. olea.africa

    Plusieurs grands groupes d’assurances sont en train de se retirer d’Afrique, car les 55 pays du continent ne constituent chacun que des petits marchés. Garder une proximité avec les assurés obligerait ces grands groupes cotés sur les grandes places boursières à engager des coûts supplémentaires. C’est dans ce contexte qu’un nouveau courtier en assurances, panafricain, est né il y a 2 ans : Olea.
    Aujourd’hui, Olea est mandaté par des entreprises locales et internationales.

    Comme tout courtier en assurances, le rôle d’Olea est d’obtenir les meilleures conditions d’assurances au profit de ses clients. Alors que le continent intéresse de plus en plus les investisseurs publics et privés du monde, les grands assureurs traditionnels en Afrique se sont retirés ces derniers temps. Les courtiers doivent donc s’adapter, dit Olivier Dubois, président d’Olea : « Les typologies des clients sont très différentes. Aujourd’hui, il faut être capable de servir les clients locaux, mais aussi internationaux, quelles que soient leurs nationalités. Les investissements directs étrangers sont aujourd’hui chinois, indiens, turcs, russes, canadiens, australiens, etc. Il faut qu'Olea soit capable de trouver les solutions à tous ces investisseurs en Afrique, sur du long terme. »

    L’assurance des particuliers en Afrique n’est pas le cœur de l’activité d’Olea mais le jeune courtier s’y intéresse, selon Olivier Canuel, directeur général de l’entreprise :« Pour le moment, en fonction des pays, nous sommes en mesure d’offrir des assurances santé, mais aussi des assurances en flotte auto, ainsi que ce qu’on appelle des multirisques habitation. L’assurance des particuliers sur le continent évolue très vite, parce qu’il y a des forts besoins et il y a un taux d’assurances qui est encore très faible. »

    Avec la numérisation des services, Olea compte élargir le portefeuille de la clientèle des particuliers. Le marché des assurances en Afrique étant en pleine croissance, l’ensemble des 14 pays de la zone franc constitue ainsi aujourd’hui un marché de 1,6 milliard d’euros. « C’est un marché jeune, caractérisé par les deux tiers de son activité dans l’assurance non vie, l’assurance auto, l’assurance habitation et un tiers en assurance vie, observe Mohamed Bah, Directeur général délégué du groupe Sunu. Dans les marchés matures, c’est plutôt l’inverse. Ce qui démontre qu’on a vraiment un potentiel de croissance relativement important. La plus grande partie de la population, qui est composée des paysans et du secteur informel n’est pas adressée aujourd’hui par les assureurs. »

    En Afrique, il y a encore très peu d’assurances obligatoires comme l’est l’assurance automobile. Néanmoins, à en croire Olivier Canuel, le secteur évolue : « Clairement, il y a une demande, mais elle n’est pas encore très importante, parce que l’assurance, ça coûte cher et on considère que ce n’est pas obligatoirement vital ! »

    Aujourd’hui, la croissance de la classe moyenne en Afrique s’accompagne de nouvelles souscriptions de contrats d’assurance.


    Sur le même sujet

    • Gabon

      Gabon: les hôpitaux refusent de prendre en charge les frais des assurés à la CNAMGS

      En savoir plus

    • Afrique Économie

      L'émergence des assurances agricoles en Afrique de l'Ouest

      En savoir plus

    • Afrique Économie

      Burundi: le secteur des assurances en quête de croissance

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Reprise du commerce transfrontalier entre le Tchad et la RCA

    Reprise du commerce transfrontalier entre le Tchad et la RCA
    À Paoua, dans le nord-ouest de la Centrafrique, le commerce officiel a repris avec le Tchad. Au mois de mars après plusieurs années de fermeture la frontière avec le Tchad a été rouverte. Les autorités tchadiennes avaient fermé cette frontière à cause (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.