GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 19 Juin
Jeudi 20 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Ebola en RDC: les obstacles à la lutte contre l’épidémie

    Un employé de l'OMS administre un vaccin contre Ebola à un homme dans la ville de Mbandaka en RDC, le 21 mai 2018. © REUTERS/Kenny Katombe

    «Ebola, c'est l'ennemi public numéro 1 en RDC», ce sont les mots du patron de l'Organisation Mondiale de la Santé, lors de l'ouverture de l'assemblée de l'agence onusienne. La maladie qui s'est déclarée au mois d'août 2018, près de Béni, dans le Nord-Kivu a fait près de 1 200 morts. Et malgré la riposte sanitaire, le nombre de cas a connu une flambée ces dernières semaines. Il faut dire qu'à l'insécurité de la région, s'ajoute la méfiance de la population. Alors, comment lutter efficacement contre cette épidémie, dans un tel contexte ? D'où vient la méfiance des communautés ?

    Avec :
    - Augustin Augier, directeur général d’Alima (Alliance for international medical action)
    - Eli Kwiravusa, vice-président de la société civile Butembo, chercheur et consultant « paix et sécurité ».


    Sur le même sujet

    • RDC

      Ebola: le constat pessimiste d'un responsable de l'OMS après une visite en RDC

      En savoir plus

    • RDC/Ebola

      Ebola/RDC: l'épidémie au Nord-Kivu est-elle en train d'échapper à tout contrôle?

      En savoir plus

    • RDC / Ebola

      Ebola en RDC: le travail des médecins de nouveau interrompu à Butembo et Katwa

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Cacao: le pari de la Côte d’Ivoire et du Ghana

    Cacao: le pari de la Côte d’Ivoire et du Ghana
    Les prix du cacao ont flambé la semaine dernière pour atteindre leur plus haut niveau depuis 11 mois. Une réaction à l'annonce historique des deux principaux producteurs de fèves. La Côte d'Ivoire et le Ghana ne vendront pas leur cacao, issu de la récolte (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.