GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • EuroVolley 2019: l'équipe de France domine la Finlande trois sets à zéro (25-16, 25-23, 25-21) et se qualifie pour les quarts de finale

    Congo-Brazzaville: pas de cotisations, pas de visa de sortie

    Une vue de Brazzaville (Photo d'illustration) ©creative commons/ODILRAK91

    À Brazzaville, la méthode forte est employée pour contraindre les entreprises à payer leurs cotisations sociales. Désormais, sous peine d’être retenus aux frontières les responsables des entreprises publiques et privées nationales et étrangères souhaitant quitter le pays doivent présenter un certificat de non-redevance délivré par la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). La CNSS tient par cette mesure à presser les sociétés à verser régulièrement les cotisations sociales de leurs employés.

    Ce certificat de non-redevance est gratuit et disponible aux guichets de la CNSS et des aéroports de Brazzaville et Pointe-Noire. Il n’est délivré qu’après paiement des cotisations sociales.

    Les services d’immigration, quant à eux, sont chargés de procéder aux contrôles au niveau des frontières. La mesure de la CNSS est bien saluée par les défendeurs des droits des travailleurs.

    « C’est la garantie pour les travailleurs qui auraient servi le pays dans telle ou telle  entreprise, pour qu’une fois dans la position de retraite qu’ils ne soient pas maltraités. Ce qui est le cas aujourd’hui. Donc, les employeurs doivent comprendre que ce n’est pas une contrainte. Mais, c’est tout à fait une obligation pour être en phase avec la loi dans le pays d’accueil », a expliqué Daniel Mongo, secrétaire général de la Confédération syndicale congolaise (CSC).

    Au Congo il y a bien des entreprises, notamment privées, qui naissent font des affaires et mettent la clé sous la porte sans se préoccuper de verser les cotisations sociales et les droits des travailleurs, selon El Hadj Djibril Abdoulaye Bopaka, président du patronat congolais.

    « Depuis le mois d’août 2018, nous avons connu près de 114 entreprises qui ont fermé pour des raisons économiques, mais qui sont parties sans payer les droits des travailleurs », a-t-il affirmé.

    El Hadj Abdoulaye Djibril Bopaka, également membre de l’Observatoire anticorruption, est convaincu que la mesure de la CNSS va permettre de mettre un terme aux interrogations qui surviennent quand des travailleurs font valoir leurs droits à la retraite. 

    « Nous savons qu’il y a eu beaucoup de laisser-aller et aujourd’hui on commence à regarder les choses de près. C’est une bonne chose pour le pays parce qu’on n’invente rien. C’est la réalité », a-t-il soutenu.

    De son côté, l’analyste économique Alphonse Ndongo se demande pourquoi cette mesure de bon sens n’a pas été prise depuis longtemps. Il constate que les entrepreneurs se bousculent pour se mettre en ordre.

    « Les retombées sont visibles parce que tout le monde commence aujourd’hui à en prendre conscience : ceux qui ne sont pas à jour essaient de se rapprocher des services de la sécurité ; ceux qui s’installent sont aussi obligés de se rapprocher de ces services. Et, j’ai constaté que les opérateurs économiques commencent à se bousculer », a dit M. Ndongo.

    La CNSS opère sous cette appellation depuis 1986.


    Sur le même sujet

    • Congo-Brazzaville

      Les travaux du pont route-rail Brazzaville–Kinshasa seront lancés en 2020

      En savoir plus

    • Afrique Économie

      Congo-B: le Pool veut reprendre son rôle de grenier de la capitale

      En savoir plus

    • Reportage Afrique

      Congo-B: le Ntsam, un vin qui gagne davantage le cœur des alcooliques

      En savoir plus

    • Afrique Économie

      Congo-Brazzaville: un forum pour le consommer local

      En savoir plus

    • Reportage Afrique

      Congo: le réseau routier de Brazzaville se dégrade au jour le jour

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.