GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Aujourd'hui
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Le saumon norvégien victime d'une algue toxique

    Vue générale d'un élevage de saumon près de Trondheim, en Norvège. (Photo d'illustration) ©Jonathan NACKSTRAND/AFP

    En Norvège, premier pays producteur mondial de saumon, une algue toxique décime les élevages.

    Une pareille infestation n'avait pas eu lieu depuis 1991 dans les élevages norvégiens de saumon. Une algue microscopique, un phytoplancton de la famille Chrysochromulina, prolifère au large des régions de Troms et de Nordland, au nord de la Norvège. Et depuis la mi-mai, elle asphyxie les saumons dans leurs cages.

    La direction norvégienne de la pêche a publié le chiffre de 11 600 tonnes de poissons morts à ce jour. Mais selon les analystes de la banque scandinave Nordea, cités par « Undercurrent news », une publication spécialisée dans le commerce des produits de la mer, ce sont en réalité 40 000 tonnes de production qui auraient été supprimées, puisqu'il faut considérer la taille adulte qu'auraient dû atteindre ces saumons, plus de 5 kilos et demi chacun. Entre 6 et 8 millions de poissons ont déjà péri.

    Neuf entreprises touchées

    Cela correspond à 3 % de la production annuelle norvégienne. Et les dégâts ne sont pas définitifs, ils pourraient doubler si le phytoplancton sort du fjord où il était jusqu'à présent confiné.

    Pour l'instant les géants du saumon cotés en bourse comme Grieg Seafood et le numéro un mondial Mowi - anciennement Marine Harvest - sont épargnés, mais neuf entreprises norvégiennes ont déjà déclaré être touchées.

    + 6 % le kilo

    Cette contamination des élevages fait bondir les prix du saumon. Pourtant dans la période qui suit Pâques, on observe habituellement un repli des prix. Mais en une semaine ils ont grimpé de 6 %, à près de 63 couronnes norvégiennes le kilo, l'équivalent de 6 euros 40. Une petite consolation pour les aquaculteurs qui ont déjà perdu l'équivalent de 73 millions d'euros.

    Selon les dégâts (40 000 tonnes ou 80 000 tonnes) la production norvégienne, qui devait progresser cette année du fait de l'agrandissement des élevages, stagnera, voire déclinera en 2019. La croissance de la production mondiale de saumon, qui était estimée à 6 et demi % pourrait être deux fois moins importante. Or la demande de la Chine est forte. Ce qui pourrait accroître encore l'envolée des prix du saumon.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.