GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 19 Juin
Jeudi 20 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    «Défense d’informer», des journalistes convoqués par la DGSI

    © RFI/Sébastien Bonijol

    Cette semaine dans la Chronique des médias, retour sur secret défense qui est de plus en plus opposé aux journalistes en France pour limiter leur travail d’investigation.

    Nathalie Loiseau, la tête de liste En marche aux élections européennes, appelle à la « vigilance extrême » pour protéger la liberté de la presse dans des pays comme la Hongrie ou la Pologne. Est-ce qu’il faudra demain y ajouter la France ? C’est ce qu’on peut penser en voyant que la Direction générale de la sécurité intérieure multiplie les convocations de journalistes. Neuf au total.

    Avant le site Disclose et Radio France, à l’origine de révélations sur les ventes d’armes françaises à l’Arabie Saoudite et utilisées au Yémen, on apprend qu’une journaliste de l’émission Quotidien de TMC a été auditionnée sur le même sujet en février, avec un ingénieur du son est un journaliste reporters d’images. Le 29 mai, ce sera au tour d’Ariane chemin, la journaliste du Monde qui a sorti l’affaire Benalla, d’être entendue ainsi que son patron Louis Dreyfus président du groupe Le Monde. L’enquête a été diligentée par le procureur de Paris, à la suite d’une plainte d’un dénommé Chokri Wacrim, sous-officier de l’armée de l’air et compagnon de l’ancienne cheffe de la sécurité à Matignon, Marie-Élodie Poitout. Cette fois, elle vise la révélation par le journal de « l’identité d’un membre des unités des forces spéciales ».

    Dans les deux cas, c’est le secret défense qui est invoqué. Sybeth Ndyaye, la porte-parole du gouvernement, a même précisé que les journalistes étaient des « justiciables comme les autres », qu’il n’était pas normal qu’une note classée secret défense « se retrouve dans la nature ». Le risque est que ce qui arrive entre les mains des journalistes se retrouve demain en possession d’une puissance étrangère. Ce qui ne remet pas en cause, selon elle, l’attention nécessaire sur la protection des sources.

    Bien sûr, ni Reporters sans frontières, ni les sociétés de journalistes, ni l’association du prix Albert Londres, ne l’entendent ainsi. Car soyons clair, même si tout journaliste ressort libre de ce type d’audition, même s’il ne peut être contraint de révéler sa source, c’est tout de même une forme d’intimidation. Si ce n’est sur le journaliste lui-même, au moins sur sa source. Pourtant, nul ne peut contester qu’il est d’intérêt général de savoir que la France vend des armes utilisées dans le conflit au Yémen. Ou que Chokri Wakrim était lié, selon Le Monde, par un contrat de protection avec un homme d’affaires russes, ce que ce qui donne lieu à une enquête pour corruption. Médiapart s’interroge sur le pouvoir du procureur de Paris Rémy Heitz, qui est à l’origine de ces auditions. Le journal en ligne rappelle qu’il doit sa nomination au refus d’Emmanuel Macron de valider la nomination de trois autres postulants.

    Prochaine émission

    Hong Kong face au nouvel ordre médiatique

    Hong Kong face au nouvel ordre médiatique
    D'importantes manifestations se tiennent à Hong Kong contre le projet de loi sur les extraditions judiciaires vers la Chine. Un million de personnes étaient dans la rue dimanche dernier, un nouveau rassemblement est attendu dimanche 16 juin et une grève (…)
    • Hong Kong face au nouvel ordre médiatique

      Hong Kong face au nouvel ordre médiatique

      D'importantes manifestations se tiennent à Hong Kong contre le projet de loi sur les extraditions judiciaires vers la Chine. Un million de personnes étaient dans la rue …

    • L’AFP en plein bras de fer en Algérie

      L’AFP en plein bras de fer en Algérie

      En Algérie, depuis la démission forcée d’Abdelaziz Bouteflika, la situation des journalistes étrangers sur place est compliquée. Exemple: l'AFP.

    • Allemagne, année Rezo

      Allemagne, année Rezo

      La CDU, le parti au pouvoir avec le SPD en Allemagne, qui met en cause les nouveaux médias, et notamment YouTube, pour une vidéo virale dénonçant le bilan du gouvernement …

    • Quand les géants du web luttent contre le terrorisme

      Quand les géants du web luttent contre le terrorisme

      Nous parlons ce matin des efforts que réalisent les grandes plateformes américaines pour lutter contre la propagation de contenus violents et terroristes avec notamment …

    • Le monde du lobbying selon Monsanto

      Le monde du lobbying selon Monsanto

      Un fichier de personnalités établi pour le compte de Monsanto, le géant de l’agrochimie, a fuité. Une liste dans lesquels on retrouve bon nombre de journalistes et de …

    • Guerre d’images au Venezuela

      Guerre d’images au Venezuela

      La guerre des images fait rage au Venezuela entre les médias fidèles au président Maduro et l’opposition menée par Juan Guaido, alors que ce dernier appelle ce samedi …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.