GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    UE / Turquie: «ni avec toi, ni sans toi»

    Depuis 20 ans, la Turquie est officiellement candidate à l’adhésion à l’UE. Mais, les relations sont désormais très tendues entre Bruxelles et Ankara. Décembre 2014 . © AFP/MUSTAFA OZER

    Ils toquent à la porte de l’UE depuis plusieurs années déjà, sans grande illusion. S’ils ont regardé les résultats des élections européennes qui donnent des partis eurosceptiques et nationalistes en progression limitée, ils n’ont fait aucun commentaire.
    C’est le cas notamment en Turquie. 20 ans que le pays a officiellement été reconnu candidat à l’Union européenne. Aujourd’hui, cette candidature n’a jamais semblé aussi éloignée, perdue dans le naufrage de la démocratie turque et la crise d’identité de l’UE. Et pourtant, à Bruxelles comme à Ankara, personne ne semble prêt à déclarer forfait le premier. Anne Andlauer.

    Dans le Caucase, la Géorgie rêve encore d’Europe. Elle va même jusqu’à fonder toute sa politique sur une adhésion, quand bien même ses chances d’en faire partie sont quasi nulles. Les 3,7 millions de Géorgiens cherchent ainsi une protection européenne face au voisin encombrant qu’est l’ex-puissance tutélaire russe. Explications Régis Genté.

    Aux portes de l’Union, l’Ukraine a fait également de l’intégration européenne une de ses priorités depuis la révolution de 2014. Empêtrée dans sa guerre avec la Russie sur le front Est, une crise économique persistante et une corruption endémique, le pays n’est pas prêt d’adhérer. Pourtant, le soutien à l’adhésion reste fort. Sébastien Gobert.

    À Bruxelles, l’heure est désormais aux tractations entre les différents groupes, et elles s’annoncent difficiles tant le paysage politique du Parlement européen a été recomposé. Il faudra notamment désigner un président de la Commission pour succéder à Jean-Claude Juncker. Les nouveaux députés européens eux vont prendre leurs fonctions le 2 juillet 2019.

    La mobilisation inattendue des électeurs a donc apporté un certain nombre de surprises. Analyse avec Daniel Vigneron deMyEurop.Info.

    Le fameux Roundup sert de plus en plus dans la lutte contre la renouée japonaise aux Pays-Bas. © REUTERS/Mike Blake

    Aux Pays-Bas, les Verts n‘ont pas fait recette. Illustration pour expliquer ce mauvais score, l’utilisation massive du glyphosate, du Roundup de Monsanto, malgré les graves soupçons qui pèsent sur cette substance probablement cancérigène, selon les études de l’OMS. Antoine Mouteau.

     

     

     


    Sur le même sujet

    • Turquie

      L'Union européenne s'inquiète de la situation en Turquie

      En savoir plus

    • Union européenne

      Européennes 2019: quelle présidence pour la Commission de l'UE?

      En savoir plus

    • Pays-Bas

      Européennes: vers une victoire inattendue des travaillistes aux Pays-Bas

      En savoir plus

    • États-Unis

      Procès Roundup: Monsanto condamné à verser 2 milliards de dollars, un record

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.