GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 11 Septembre
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Marguerite Barankitse

    Marguerite Barankitse, en juillet 2013 à Ruyigi, au Burundi, dans les locaux de Maison Shalom. © RFI/Matthieu Millecamps

    Marguerite Barankitse est l’invitée d’Internationales.

    Octobre 1993 au Burundi, en pleine guerre civile, Maggy Barankitse assiste au massacre de 72 personnes dans sa ville natale de Ruyigi, et sauve 25 enfants de ces tueries interethniques. Elle décide alors de fonder la Maison Shalom pour aider les enfants indépendamment de leurs origines ethniques. Elle parvient ensuite à créer un vaste complexe d’écoles, hôpitaux, cinéma et autres installations visant à réhabiliter les victimes. Ils seront des dizaines de milliers à pouvoir y trouver refuge. Mais, en 2015, tous ces efforts sont réduits à néant. La crise politique au Burundi la contraint à l’exil.

    Réfugiée au Rwanda, elle reprend ses activités. Menacée de mort et poursuivie par le régime Nkurunziza, elle témoigne des dérives du président burundais contre son propre peuple, et dénonce la faiblesse des réactions en Afrique et à l’international.

    Marguerite Barankitse répond aux questions de Sophie Malibeaux (RFI), Marilyne Baumard (le journal Le Monde) et Françoise Joly (TV5-Monde).


    Sur le même sujet

    • Arménie / Burundi

      George Clooney remet le prix Aurora à la Burundaise Marguerite Barankitse

      En savoir plus

    • Portrait

      Marguerite Barankitse, la « Maman nationale » du Burundi

      En savoir plus

    • Burkina / France / Canada

      Louise Arbour et Marguerite Barankitse, récompensées par la Fondation Chirac

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.