GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 25 Juillet
Vendredi 26 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Ceta: le Canada «heureux» du vote de l'Assemblée nationale française (gouvernement)

    Quand les investissements chinois inquiètent l’Europe

    Le président italien Sergio Mattarella (D) reçoit le président chinois Xi Jinping (G) au Palais du Quirinal à Rome, en Italie, le 22 mars 2019. © Alessandro Di Meo / Pool via REUTERS

    La guerre commerciale qui sévit entre la Chine et les États-Unis, a déjà fait une victime : la croissance. En baisse dans le monde, mais aussi en Europe. Pas sûr que l’affrontement entre les deux géants ouvre une fenêtre d’opportunité pour les exportations du Vieux continent. Et ce, alors que Pékin pose ses jalons pour son projet de nouvelle route de la soie, une nouvelle route commerciale entre l’Europe et la Chine.

    Dans les Balkans, l’Empire du milieu est de plus en plus présent. Et beaucoup moins contraignant que l’Europe. C’est le reportage en Croatie de Simon Rico.

    Et au Portugal, la Chine vient au secours du pays pour renflouer les dettes de l’État. Ce sont les fameux Panda Bonds. À Lisbonne, Marie-Line Darcy.

    Et après le port du Pirée en Grèce, les ports de Gênes et Trieste en Italie ont eux aussi ouvert grands les bras aux investissements chinois. L’Italie est le premier pays du G7 à avoir signé un accord sur la route de la soie, en mars 2019. Les explications de Cécile Debarge.

     

    La chronique d’Eve Minault
    Comment Bruxelles perçoit cette offensive chinoise sur le sol européen ? Avec beaucoup de méfiance… les investissements chinois en Europe sont passés de 2 milliards d’euros en 2009 à 37 milliards en 2016.

     

    Les ONG à la peine en Pologne
    Curieux anniversaire qui se déroule, cette semaine, à Gdansk en Pologne. On célèbre les 30 ans des premières élections libres, qui ont vu l’arrivée au pouvoir de Solidarnosc et la chute du communisme. Pour l’occasion, 200 assocations et ONG ont fait le déplacement. Mais, le constat est unanime, avec le parti PIS, droit et justice au pouvoir, la démocratie est en recul. Les aides accordées aux ONG sont en chute libre. C’est le reportage sur place de Thomas Giraudeau.

    L'association de protection des droits des femmes, dirigée par Barbara Wyludek, n'obtient plus de fonds publics depuis 2016. © Thomas Giraudeau

    Sur le même sujet

    • Chine / États-Unis

      Guerre commerciale: la Chine contre-attaque avec un «livre blanc»

      En savoir plus

    • Chine / États-Unis

      Pékin accuse Washington de «terrorisme économique»

      En savoir plus

    • Bonjour l'Europe

      Coopération Chine-Italie: Rome s'apprête à recevoir Xi Jinping

      En savoir plus

    • Reportage International

      Pologne: l'héritage du mouvement Solidarnosc menacé ?

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Accents d’Europe prend ses quartiers d’été

    Accents d’Europe prend ses quartiers d’été
    Du 22 juillet au 30 août 2018, toute l'équipe d'Accents d'Europe vous propose une sélection de ses meilleurs moments.La question des migrants en Europe, la pollution et le dérèglement climatique, mais aussi les efforts pour rendre le continent plus écolo, (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.